Philips Electronics a dévoilé jeudi une technologie baptisée MediaHedge, qui cherche à aider les sites comme YouTube et les producteurs de contenus à collaborer pour éviter le piratage des vidéos. Le système, qui doit être installé par le service web, analyse le contenu vidéo et détecte les vidéos piratées, même si elles ont été éditées par rapport à l’original ou si leur qualité est dégradée. Nous en avions parlé pour la première fois en février dernier, et à l’époque Philips reconnaissait qu’il avait encore beaucoup d’efforts à faire. Moins d’un an plus tard et le système serait finalement au point.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés