Le lancement de la PlayStation 3 aux Etats-Unis était une véritable caricature de la société occidentale. Alors que dans les pays en développement c’est la faim et la guerre qui crée des émeutes, aux USA c’est la sortie de la console de Sony. La police a dû intervenir plusieurs fois suite à des violences et des vols, et l’on ne sait pas si Julie Mosley a finalement pu accoucher sereinement aux côtés de sa PS3. Le maire de Boston, Thomas Menino, n’est dans tous les cas pas content du tout. Il a dû envoyer douze patrouilles de police à cinq heures du matin pour remettre de l’ordre lorsque 500 personnes se sont jetées sur la boutique Sony Style du centre commercial Copley Plaza. Pas question que faire payer les contribuables locaux ou les 500 indisciplinés. M. Menino met en cause Sony et a indiqué qu’il leur enverrait la facture.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés