Il est convaincu que les responsables politiques et économiques de son pays doivent faire leur P2Ping-out et révéler publiquement leurs penchants pour le téléchargement de MP3. Il est responsable à la Culture dans sa municipalité de Karlskrona, au sud de la Suède, et il a avoué l’an dernier télécharger des fichiers en toute illégalité sur les réseaux P2P. Il s’est même remis à la Police en juillet 2005 lorsque la DADVSI suédoise fut adoptée. Mais Ivar Wenster n’aura pas la joie de risquer les deux ans d’emprisonnement qu’il risquait.
Lorsque les autorités sont venues saisir son ordinateur, il leur a annoncé la mauvaise nouvelle : la machine a été foudroyée. Bredouille, le parquet a mis fin aux poursuites. Mais Wenster veut tout de même faire du P2P un grand débat national, même si les Dieux s’en mêlent.

(merci à Kraftonz pour l’info)

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés