Samsung n'ignore pas la présence d'un processeur 64 bits dans l'iPhone 5s, le dernier mobile d'Apple, son grand rival. Le premier fabricant de smartphones compte évidemment répliquer ; à ce titre, il a indiqué que cette transition se déroulera en deux étapes, sans toutefois préciser le calendrier.

En dévoilant l'iPhone 5s, Apple a donné le coup d'envoi de la guerre des smartphones embarquant une architecture 64 bits. L'entreprise californienne a en effet inséré pour la première fois une puce A7 dans son nouveau téléphone, ce qui lui permet de se démarquer de ses rivaux en soulignant son avance, même si l'intérêt d'une telle technologie dans un mobile est contesté à l'heure actuelle.

Même si les atouts du 64 bits sont discutés, toujours est-il que la concurrence est désormais happée par l'engrenage marketing. Face à un Apple qui se vante d'être le premier à vendre un smartphone 64 bits, les adversaires commerciaux du groupe américain ne pourront pas rester bien longtemps silencieux : il va leur falloir donner le change pour ne pas paraître trop en retard aux yeux du grand public.

Samsung en est manifestement conscient, puisque le géant asiatique a détaillé ses plans en la matière. Au cours d'une conférence survenue en Corée du Sud, il a été annoncé que la migration vers l'architecture 64 bits se déroulera en deux étapes : d'abord une architecture ARM, avant la conception d'une solution interne, adaptée spécialement pour les mobiles du groupe.

Le calendrier de se glissement vers l'architecture 64 bits n'a pas été commenté.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés