PlayTV pourrait se convertir à une formule mêlant contenus accessibles gratuitement et émissions visibles uniquement par des abonnés. C'est en effet la piste envisagée par la plateforme, depuis la décision du CSA dans le différend opposant PlayTV à France Télévisions.

Apparu il y a trois ans, PlayTV permet aux internautes de regarder gratuitement et en streaming les émissions de nombreuses chaînes de télévision françaises, dont celles du groupe France Télévisions. Toutefois, un différend est apparu entre le service public et la plateforme. L'affaire s'est retrouvée dans le CSA, qui a finalement coupé la poire en deux.

PlayTV a six mois pour trouver un arrangement financier avec France Télévisions, sinon le service devra cesser de diffuser les programmes du groupe audiovisuel. Pour le CSA, l'argument avancé par PlayTV pour justifier la diffusion des contenus de France Télévisions est insuffisant, car il manque un paramètre : pour que l'argument soit valide, il faut que PlayTV dispose d'abonnés.

Interrogé par ZDNet, PlayTV songe désormais à un scénario ou son offre sera accessible via un abonnement. "Play TV se conformera aux recommandations du CSA en mettant en place un système d’abonnements lui permettant de poursuivre son service", explique la plateforme, qui réfléchit toujours à l'opportunité de faire appel de la décision du CSA.

Tout PlayTV ne se convertira pas au payant . Mais cette perspective pourrait débloquer les négociations avec TF1 et M6, selon la plateforme. La clé réside de toute façon dans la volonté des internautes de payer. "La balle est dans le camp des internautes qui en s'abonnant à PlayTV en garantiront le succès et la pérennité".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés