Et si le partenaire d'Orange pour le développement de Dailymotion n'était pas américain ? L'opérateur français affirme avoir reçu plusieurs offres de géants européens des médias. En France, plusieurs candidats se seraient également manifestés. Parmi les noms qui circulent figurent Vivendi et Xavier Niel, via la holding Le Monde Libre.

Quel avenir pour Dailymotion suite à l'arrêt des négociations entre Yahoo et Orange ? Pour le savoir, le PDG de l'opérateur français va se rendre la semaine prochaine aux États-Unis pour rencontrer les dirigeants de plusieurs géants du net. Orange estime en effet que le développement international de la plateforme de vidéos nécessite le concours d'un partenaire américain.

Mais Dailymotion attise aussi les convoitises en Europe. D'après Stéphane Richard, des "propositions de la part de géants européens des médias" ont été reçues ces derniers jours. Si l'identité de ces candidats n'a pas été dévoilée, il pourrait s'agir de chaînes de télévision (comme TF1, Canal+, M6 ou France Télévisions par exemple), mais pas uniquement.

Selon les informations du site financier Wansquare, reprises par Le Figaro, Xavier Niel et Vivendi seraient sur les rangs pour entrer au capital de Dailymotion et devenir de fait le partenaire industriel d'Orange. La multinationale française n'aurait déposé formellement aucune offre, se contentant de manifester son intérêt pour la plateforme de vidéos. En revanche, l'autre proposition serait autrement plus concrète.

Via la holding Le Monde Libre, détenue par Pierre Bergé, Matthieu Pigasse et Xavier Niel, une offre aurait été faite à Orange. Cette dernière serait à "un prix cependant très inférieur"  à celle de Yahoo. En outre, elle ne répond pas exactement aux objectifs d'Orange, qui est de trouver un partenaire étranger pour un développement international. Mais elle aurait le mérite de satisfaire les exigences de Montebourg.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés