Steve Jobs résiste, Bill Gates accepte. Alors qu'iTunes refuse de faire exception à son tarif unique de 99 centimes par titre, MSN France annonce que le prix de la musique vendu sur le service de téléchargement MSN Music sera désormais variable. Un forfait illimité est également au programme.

Publiquement depuis l’été dernier, les maisons de disques et iTunes se font la guerre sur fond de modèle tarifaire. Steve Jobs, le patron d’Apple, refuse de faire la moindre entorse à son modèle de tarif parfaitement lisible pour le consommateur : 99 centimes par titre, quel que soit le titre.

Mais alors qu’elles s’étaient jusqu’à présent aligné sur Apple, les autres plateformes semblent être prêtes à faire des concessions à l’industrie du disque. Clubic relève ainsi le contenu d’un courrier envoyé par Microsoft aux clients de la plateforme MSN Music France. « Bien que la plus grande partie du catalogue disponible reste inchangé (0,99€ par titre et 9,99€ par album), après le 7 mars 2006, certains titres  » premium  » (principalement certaines nouveautés et avant-premières) vont passer à 1,19€« , annonce ainsi la plateforme musicale.

« De même certains albums  » premium  » vont passer à 11,99€« , continue-t-elle, mais « en contrepartie, un nombre important d’albums (+ de 25.000) sera vendu au nouveau prix budget de 6,99€« . MSN ne fait aucune allusion néanmoins à d’éventuelles catégories « budgets » pour les singles, ce qui semble manifester la volonté de brader les fonds de catalogue uniquement sous forme d’album.

Du streaming illimité à moins de 8 euros par mois
Il y a moins d’un mois, AllMusicBox se rebaptisait MusicMe et lançait pour l’occasion son service de streaming illimité, commercialisé 9,95 € par mois pour un catalogue d’environ 300.000 titres. Mais MSN Music, qui promet « des prix toujours inférieurs à la concurrence« , compte lui aussi lancer un service de streaming illimité, avec cette fois 1 million de titres disponibles pour 7,99 € par mois.

L’offre artificielle du streaming à la demande pour 0,01 € le titre va disparaître. MSN Music ne fait toutefois aucune annonce d’une offre « to go » qui permettrait de télécharger et d’emporter la musique avec soi sur un baladeur Windows Media 10, tandis que MusicMe compte sortir un tel service d’ici quelques semaines.

L’annonce de MSN Music est sans doute précurseur d’une vague d’offres similaires partout en France et en Europe. Le service musical de Microsoft est en effet assuré par OD2, qui gère également en France les offres de Wanadoo, Tiscali ou encore M6Music.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés