Ce n'est pas encore une grande percée, mais c'est un chiffre encourageant. Alors que la bêta publique pour Linux n'a ouvert que fin décembre, plus de 1 % des utilisateurs de Steam utilisent la version Linux. Soit une part de marché déjà équivalente à celle des ordinateurs personnels sous Linux.

Il reste encore beaucoup de travail à faire avant que Linux ne représente une part significative des utilisateurs de Steam, mais le train est lancé. Valve a publié les statistiques logiciels & matériel du parc des ordinateurs sur lesquels est installé Steam, et il en ressort qu'au mois de janvier 2013, le premier depuis la sortie de la bêta publique de Steam pour Linux, 1,12 % des joueurs utilisent une version du système d'exploitation Ubuntu 12. Le classement montre aussi 0,72 % de systèmes d'exploitations "autres", qui pourrait concerner d'autres distributions Linux.

Selon les chiffres de NetMarketShare, Linux serait utilisé actuellement sur 1,21 % des ordinateurs de bureau,  ce qui montre que Steam a déjà atteint le même niveau d'adoption que le système d'exploitation. 

Inquiet de la concurrence que peut créer le Windows Store de Microsoft, Valve avait expliqué miser sur Linux pour concurrencer Windows 8. Mais les joueurs ne changent pas facilement leurs habitudes ; Windows 8 est déjà adopté par près de 9 % des utilisateurs de Steam, alors que Windows 7 continue logiquement de dominer le classement en équipant 70 % du parc. Le grand perdant du mois de janvier est Apple, dont le système Mac OS perd des parts de marché. Il totalise environ 3,5 % des installations de Steam.

Parfaitement conscient qu'il sera difficile de convaincre les joueurs sur ordinateurs de migrer vers Linux, Valve mise sur la sortie de consoles de jeux vidéo Steam Box sous Linux. La première d'entre elles a été présentée le mois dernier au CES de Las Vegas par son constructeur Xi3 : la Piston. Mais pour s'imposer, la Steam Box devra être proposée à un tarif attractif par rapport aux consoles Xbox 360 ou Playstation 3 de Microsoft et Sony, ce qui reste le grand point d'interrogation du projet porté par Valve.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés