Publié par Julien L., le Jeudi 22 Novembre 2012

Une fillette de 9 ans privée par un ayant droit de son petit ordinateur

En Finlande, la CIAPC s'attaque aux internautes effectuant des téléchargements illicites sur les réseaux P2P en leur soumettant un règlement à l'amiable assez onéreux pour éviter de se retrouver dans les tribunaux. Mais dans un cas, la CIAPC s'en est prise à une petite fille de 9 ans.

Il arrivera sans doute un jour où la révision de l'échelle pénale aura lieu en France, pour aboutir au rééquilibrage des sanctions prévues contre ceux échangeant des films et de la musique sur la toile. Il arrivera sans doute un où le législateur tempérera davantage les velléités des ayants droit, évitant ainsi d'engendrer des situations absurdes, grotesques, idiotes.

D'ici là, des faits divers continueront à émerger comme c'est le cas en Finlande avec l'action entreprise par le Copyright Information and Anti-Piracy Centre (CIAPC). En première ligne dans la lutte contre le piratage, le CIAPC finlandais a été à l'origine de la saisie de 10 téraoctets de fichiers pirates, la neutralisation d'un cinéma pirate ou encore le blocage de The Pirate Bay en Finlande.

Tout cela n'est pas très surprenant. Le CIAPC est dans son rôle. Mais l'organisme finlandais ne devrait-il pas faire preuve de discernement, de mesure et de compréhension lorsque sa cible s'avère être une fillette de 9 ans ? C'est la question qui se pose à la lecture de l'histoire rapportée par Torrentfreak. Car l'affaire est allée fort loin pour une faute somme toute minime - en tout cas au regard des faits à notre connaissance.

L'histoire a débuté lorsque la CIAPC a repéré une tentative de téléchargement de l'album "Kun Valaistun", de Chisu, une chanteuse finlandaise. La CIAPC a alors envoyé au titulaire de la ligne Internet dont l'adresse IP a été repérée sur The Pirate Bay une lettre dans laquelle elle l'invite à verser un règlement de 600 euros et signer un accord de confidentialité pour éviter de se frotter à la justice.

Le propriétaire de la connexion Internet a refusé d'accéder aux exigences de la CIAPC. Les choses se sont alors aggravées, puisque la CIAPC a porté plainte et la police s'est finalement rendue au domicile de l'abonné à Internet, avec un mandat visant à chercher toute preuve en lien avec la tentative de téléchargement illicite depuis un portail de liens BitTorrent.

C'est sur l'ordinateur de la petite fille de 9 ans que la preuve sera découverte, ordinateur qui sera ensuite saisi. L'enfant, qui apprécie Chisu, n'avait pas assez d'argent pour acheter l'album de la chanteuse. Elle s'est donc tournée vers Internet pour trouver l'album. Or, le téléchargement n'a manifestement pas réussi et son père s'est résolu, raconte Torrentfreak, à lui acheter l'album en magasin.

Dans cette affaire, nul doute que la CIAPC a le droit de la propriété intellectuelle son côté. En défendant les intérêts de l'industrie musicale, elle est clairement dans son rôle même si d'aucuns estimeront qu'elle fait preuve de zèle et de chantage, en brandissant un accord amiable onéreux pour éviter les foudres de la justice. Mais avoir la loi de son côté n'interdit évidemment pas de s'interroger sur sa pertinence.

Qui plus est, l'attitude visiblement rigide de la CIAPC pose aussi question. Certes, l'organisme ne savait sans doute pas au départ qu'une petite fille de 9 ans se cachait derrière l'adresse IP repérée sur les réseaux d'échange P2P. Mais à mesure que l'affaire s'est développée, sans doute que la CIAPC aurait pu se montrer conciliante et éviter sans doute de creuser davantage le fossé qui sépare le public des ayants droit.

Cette affaire a en tout cas, aux yeux de l'Electronic Frontier Finland, démontré à quel point la propriété intellectuelle s'est renforcée dans le pays ces dernières années. Même Chisu a exprimé des regrets sur la manière dont les choses se sont déroulées, même si c'est son père - responsable légal - qui est en première ligne. Elle a rappelé que son album est disponible à l'écoute sur des services comme Spotify.

Publié par Julien L., le 22 Novembre 2012 à 15h24
 
52
Commentaires à propos de «Une fillette de 9 ans privée par un ayant droit de son petit ordinateur»
Inscrit le 11/09/2012
425 messages publiés
Je ne comprends pas. Même si la fillette possède l'album en question, elle peut être poursuivi pour téléchargement illégale ?
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
Elle peut jouer sur la notion floue de la source licite pour la copie privée.
Est ce que, pour des raisons diverses et varié, la détention d'un original licite permet de se procurer la version numérique en ligne en tant que copie privée?
En principe, non, mais plusieurs auteurs penche en ce sens.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
Non hélas, c'est même tout le sujet du fameux "Test en 3 étapes" de la loi DAVDSI, si la copie est de source illicite elle ne peut pas entrer dans le cadre de la copie privée...
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
Justement, cette loi transpose une directive à sa façon.
Et le test en 3 étapes issu de la convention de Berne ne s'interesse pas directement à l'origine licite ou non, il me semble
Les pays bas par exemple ne s’embarrasse pas de l'origine il me semble.
En Finlande, je ne sais pas.
En France, il me semble que si pour le moment, on l'interprète encore majoritairement comme tu le dit, c'est loi d'être un consensus (l'arrêt Aurelien D peut être vu comme un argument contraire: sanction de l'usage non privatif du copiste et non pas sanction de l'origine ==> l'usage privatif du copiste prime sur l'origine illicite).
C'est mince, mais ça se tente.
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
J'annonce :
- des parallèles facile, mais faux, entre le droit filandais d'auteur et celui français
- des hurlements de haines en raison de la présence d'une enfant, alors qu'étant mineur, ce son t donc ces parents les responsables (sauf aberration du droit finlandais sur ce point et dans ce cas, se reporter au premier point)
- des amalgames entre cet ayant droit, et la HADOPI, ou encore Lescure
- des oublis quand au fait que, face à la démonstration de l'achat effectif, et de l’effacement ou le non Dl de l'album en son entier, l'affaire n'ira pas plus loin (ne pourrait en tout cas pas aller plus loin en France, opportunité des poursuites par le parquet, tout ça).
- des insultes
Inscrit le 05/05/2009
1192 messages publiés
Premier point :
- des parallèles facile, mais faux, entre le droit filandais d'auteur et celui français

Quatrième point :
l'affaire n'ira pas plus loin (ne pourrait en tout cas pas aller plus loin en France, opportunité des poursuites par le parquet, tout ça).


Ah ok
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
Les parallèles dont je parles, c'est justement dans l'autre sens: dire que ça pourrait arriver en France, alors que c'est faux;
D'ailleurs mon parallèle n'est pas faux, contrairement à la catégorie annoncée
Inscrit le 25/02/2012
1371 messages publiés
Tu annonces pas, tu troll, comme d'hab.... (et comme d'autres, dont moi)
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
Je plaide coupable sur ce coup. mais si ça peut limiter les hardeurs de certains
Inscrit le 25/02/2012
1371 messages publiés
Gardons tout pour demain.....
Inscrit le 30/05/2010
431 messages publiés
"mais si ça peut limiter les hardeurs de certains"

on voit l habitue des films de boules, bravo !

dans ce domaine la aussi tu defends les ayants droits ?
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
j'apprécie qu'au moins un ait relevé ce point (j'ai eu l’honnêteté de ne pas corrigé une fois envoyé ).
Mais tout ayant droit est défendable tant que l’œuvre de l'auteur est originale (et dans ce domaine, ils n'en manque pas sauf concernant les scenarii).
Inscrit le 13/10/2008
1735 messages publiés
Et des fanboys d'HADOPI/Ayant droits
Inscrit le 25/09/2009
473 messages publiés
Image IPB

Mais plus sérieusement, WTF ! Je me demande ou en est l'affaire, parce qu'en plus, la gamine de 9ans, qui n'était certainement pas au courant du "droit d'auteur" a échoué dans son téléchargement et l'album a été acheté... pfouuu

En fait, ça me fait penser à Robocop, quand le nouveau robot policier a la grosse mitrailleuse bug et tue le soit-disant malfaiteur qui avait lâchée son arme...
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
J'suis pas sûr qu'une fillette de 9 ans doive utiliser un ordinateur sans surveillance, mais passons.

Cette histoire est une nouvelle illustration du CopyrightMadness.

Je pense qu'au contraire, il faut que ce genre d'exemples se multiplie, ça a son effet sur l'opinion public. Plus on présentera les ayant-droits pour ce qu'ils sont, des entités cupides qui entendent règner sur la culture et dicter à tous les conditions de leur accès à cette culture, plus ils seront discrédités.

Au passage, on rappellera l'extrême indignité qui consiste à pratiquer ces tentatives d'extorsion "amiables" avant procès...
Inscrit le 24/03/2009
917 messages publiés
Je me demande bien qui a montré à cette petite de 9 ans comment aller télécharger sur TPB ce qu'elle ne pouvait pas acheter...
Je me demande aussi qui a donné un PC avec accès internet non contrôlé à une gamine de 9 ans...

Autant le comportement de la CIAPC est plus que discutable, autant faut arrêter de faire passer toutes les "victimes" pour des martyrs des vilains ayants droits.
Si le père file un ordinateur sans sécu parentale ou, pire encore, montre à sa fille comment pirater, faut pas qu'il vienne gueuler si la connexion se fait flasher.

Et, comme le dit l'article à l'avant dernière phrase (ouais, faut se taper tout l'article avant d'avoir cette info), c'est bien le père, responsable légal et probablement propriétaire de la ligne à qui on vient demander des comptes.
Le côté dramatique du "bouhouhou les méchants ils s'en prennent à une petite fille sans défense !" donné à l'article est clairement de trop.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
Télécharger un torrent un enfant de 9 ans peut très bien le faire (une fillette du même age a obtenu la certif MS : http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-la-plus-jeune-certifiee-microsoft-est-une-enfant-de-9-ans-27724.html ), et il peut très bien y avoir un contrôle parental sur la machine (sites XXX, réseaux sociaux...) sans que celui ci ne bloque TPB (ou du moins les pages sans liens XXX).
Inscrit le 24/03/2009
917 messages publiés
Non mais la naïveté ça va bien deux secondes, ceci dit faut s'imposer des limites quand même.
On ne parle pas d'un petit génie des temps modernes. Juste d'une fillette qui a téléchargé un torrent sur le site que papa lui a montré...
C'est peut-être même le papa en question qui a lancé le téléchargement, qui a installé le client torrent et tout le bordel.

Donc je maintiens : le coup de l'attaque contre la petite fille innocente pour arracher quelques larmes aux lecteurs et leurs faire dire dans les commentaires "Vilains ayants-droits ! Vilains !", c'est un peu exagéré.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
Tu fais des procès d'intention et tu es dans le déni, je t'ai prouvé qu'il était tout à fait possible pour un gamin de 9 ans de savoir télécharger tout seul, des potes/collègues qui programmaient avant 10 ans en basic j'en connais à la pelle et ce sont pas des petits génies...

Donc arrête un peu de te prendre pour Mme Soleil, on ne sait pas si c'est elle qui l'a fait toute seule ou pas, et on ne pourra pas savoir (à moins de lui demander).
[message édité par tass_ le 22/11/2012 à 17:03 ]
Inscrit le 23/10/2010
233 messages publiés
A 9 ans je connaissais déjà le basic et je commençais l'asm Z80. A cet age c'est qu'une question d'interêt, qui peut parraître confus pour qui ne s'y interesse pas du tout, mais la logique et l'intelligence sont déjà largement là.
Inscrit le 05/05/2010
579 messages publiés
Mais le côté complètement absurde de retirer un ordinateur pour un seul album, faire signer une lettre de confidentialité et faire justice soi-même en exigeant de payer 600 euros pour surtout la fermer, non, ca c'est tout ce qui a de plus normal dans l'univers de Warp.

Toi t'appelle ça la normalité, vu le monde dans lequelle tu dois vivre, moi j'appelle ça des méthodes de mafieux. Limite je vais me méfier de toi, ton univers à l'air de ressembler à la cosa nostra .
D'un coup je commence sérieusement à flipper pour moi et ma famille.
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
Procédure de police, tout ça, pouvoir d’enquête, saisie réglementaire (voir demandée à un juge de "l'urgence"....
Pour la lettre, je dit pas, ça fait un peu arrangement à la sauce US, mais pour le reste, va falloir arrêter de considérer le système de police et de justice comme une mafia, quand même..
Inscrit le 05/05/2010
579 messages publiés
Je parlais pas de la police et de la justice, eux font leur boulot, je parlais des majors et de leur chien de garde.
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
Le retrait de l'ordinateur, c'est pas le CEO de la major qui est venu sonner à la porte pour l'embarquer .
Inscrit le 05/05/2010
579 messages publiés
Je vois que j'ai affaire à de la haute voltige. C'est bien, continue à pourrir / troller le forum avec ta mauvaise foi. Apparemment c'est bien la seule chose que tu peux faire correctement.
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
?? Tu parles notamment, et en tête de liste, du retrait de l'ordinateur à cette famille. je te rétorque simplement que ceci ne peut pas dépendre du bon vouloir d'un ayant droit. c'est pas de la mauvaise foi.
Pour le reste (tentative de faire payer en amont), j'ai déjà manifesté mon ressentie.
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
Les gamins autodidactent qui gérent en info, y en a, mais ça cour quand même pas les rues. Généralement, ils apprennent des frères soeur, parent, ...
Et un contrôle de l'accès de l'enfant à l'ordi ne passe pas que par un logiciel de contrôle parental. A cet age, tu lui interdit l'accès sans ta surveillance, et c'est tout.
Et puis si ton contrôle parental te remonte l'observation d'une connexion à un site de P2P, tu peux accessoirement lui demander de t'expliquer ...

Il pourrait au moins lui apprendre à DDL plutot que passer par du P2P quand même.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
Ha bon ? T'es sûr t'as des sources ? C'est générationnel alors, de mon temps on était tous autodidactes en info, vu que ni les parents ni l'école ne nous l'enseignaient (ou y comprenaient quelque chose)
Et je connais pas mal de jeunes enfants (2,3,4 ans) qui savent très bien se servir d'une tablette graphique par exemple, pour lancer leur jeu ou leur dessin animé... Sans que les parents n'aient rien appris.

Sinon je suis d'accord qu'à 9 ans vaut mieux pas laisser son enfant seul devant le pc, mais Warp parlait de logiciel de contrôle parental, qui de base ne doivent pas être réglés pour surveiller/bloquer le p2p...
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
Moi aussi j'ai un peu bidouillé seul, mais je ne me dirait pas autodidacte (si j'avais appris à coder seul, éventuellement, mais là utiliser internet par soi même n'appelle pas à un si grand mot).
Et entre utiliser un jeu sur tablette iToy, et comprendre que pour télécherche un album il faut un logiciel P2P, un fichier de mise en partage, etc.... c'est pas compliqué mais faut le chercher, ce qui implique qu'on la laisse au moins suffisamment longtemps seul devant l'ordi.

Mais la question n'est de toutes façon pas là: c'est grave de la laisser seule devant l'ordi, mais de toute façon, les parents sont responsable (que la gamine apprenne seule, ou qu'on lui montre) et sont ceux qui font face à cet ayant droit.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
Ha non la question était juste que Warp fait des procès d'intention sans avoir de preuve, et j'aime pas trop ça.
Inscrit le 15/04/2010
880 messages publiés
T'es-tu jamais demandé comment des enfants de trois/quatre ans étaient des pianistes absolument fabuleux et cent mille fois meilleurs que la plupart des meilleurs pianistes au monde ?
T'es con !
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
La question était pas la compétence des gamins (et encore, on en est à qq exemples isolés...), mais l'opportunité qui leur était laissé de toucher l'ordi seul, pour entre autre télécharger. ça, ça ne peut être que du fait des parents.
De même que si le gamin à un don pour le piano, si à chaque fois qu'il touche au zolie piano de Mamie il s'en mange une parce que "c'est pas pour les enfants", il ne l'exploitera jamais vraiment (et c'est triste).
Ici, c'est pareil. Si le gamin n'a pas le droit d'utiliser l'ordi sans les parents, il peut pas télécharge (sauf s'il se construit son propre ordi de A à Z dans sa chambre, vu que c'est nécessairement un génie en herbe )
Inscrit le 17/03/2009
170 messages publiés
Je suis halluciné de la stupidité de certains...
certes les ayants droits sont dans leur droit, mais a partir du moment ou ils découvrent que 1) le téléchargement a échoué, 2) elle a acheté le cd , 3) c'est une fillette de 9 ans...
aller plus loin est une betise monumentale... la (mauvaise) presse que ca leur fait ne sera jamais compensé par la condamnation et les dommages et interets perçus... meme si il est vrai que c'est le pere qui est poursuivi, médiatiquement c'est suicidaire !
de plus ils montrent puissance 10, comment convaincre la nouvelle génération que les ayants droits sont le " mal " !
[message édité par cortex le 22/11/2012 à 16:22 ]
Inscrit le 03/09/2012
1192 messages publiés
de plus ils montrent puissance 10, comment convaincre la nouvelle génération que les ayants droits sont le " mal " !


C'est ça qui est bien justement. Autant apprendre dès le plus jeune age à reconnaître ces bouffeurs d’oxygène.
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
3) c'est une fillette de 9 ans...

Ce n'est pas la gamine de 9 ans qui est légalement responsable, ce sont ses parents.
Inscrit le 19/10/2010
150 messages publiés
Je capte pas, c'est un délit de ne pas réussir un téléchargement ?
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
Non, c'est un délit de contrefaire une œuvre par téléchargement, que ce dernier réussisse ou non, que le fichier acquis soit corrompu ou non.
Inscrit le 18/05/2010
283 messages publiés
à‡a aura coûté beaucoup plus cher d'emmerder ces pauvres gens pour une musique que de laisser pisser.
Mais bon l'industrie de la chasse au pirate à de beaux jours devant lui, et puis hein ça serait bête que cette argent gaspillé à pourrir la vie inutilement des gens servent à payer des artistes...
Inscrit le 02/07/2008
1304 messages publiés
Tu n'en sais absolument rien : un fichier incomplet et/ou corrompu est illisible. Au final, on se retrouve avec un fichier qui n'a aucun rapport de près ou de loin avec l’œuvre originale...

Sans téléchargement de la part des milices des ayants-droit dudit fichier complet chez l'accusé (c'est ce que fait TMG en France), ou bien la constatation de sa présence sur le disque dur sous une forme exploitable, ça ne tient pas une seconde devant un tribunal (une simple tentative avortée ne prouve pas l'intention de contrefaire quoi que ce soit), en tout cas en France.

Et même en mettant ce fait de côté, on peut se poser la question de la disproportion de la tentative de racket (refusée), puis d'une perquisition pour un seul malheureux album... La police a autre chose à foutre (les vrais crimes par exemple)... Qui plus est, elle ne diligentera jamais une enquête parce qu'on a volé le portefeuille d'un simple quidam ! Deux poids, deux mesures, on vit vraiment une époque formidable !
[message édité par CounterFragger le 22/11/2012 à 19:54 ]
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
Sauf qu'elle n'est pas avortée mais ratée, nuance. Elle a téléchargé le fichier P2P pour pouvoir télécharger le film contrefait car distribué illégalement.
Que la forme soit exploitable ou non ne joue pas sur l'élément intentionnel (même en france où on peut tout à fait "tuer" un mort si on ne savait pas qu'il l'était déjà ).

La perquisition, c'est souvent l'OPJ qui la demande au proc (ou la décide en solo si flagrance) en france, et tu ne la fera pas tomber pour des considérations de "c'est trop". Au pire c'est le proc qui la refusera à l'OPJ s'il n'y vois pas d’intérêt...

La police a autre chose à foutre (les vrais crimes par exemple)
Fort heureusement, il n'y a pas tant de crime commis que ça. Et la contrefaçon n'en est pas un. Et le boulot de la police couvre l'ensemble, en matière d’enquête, donc même pour un portefeuille (pour lequel ça va être principalement inscription de plainte et recherche du suspect dans le périmètre, même si c'est plus complexe qu'aller à une adresse donnée)
Inscrit le 22/11/2012
21 messages publiés
Dans cette histoire la méthode est honteuse : je te raquette, paie SINON la justice s'en occupe. Quoi ? C'est à la justice de s'en occuper, point. Pas à une milice privée.

Les ayants droits ne font qu'une chose : se mettre leurs clients à dos. Les tentatives de faire appliquer la loi n'amènent qu'à une chose : éduquer les gens sur les moyens de contourner les filtrages et ne pas se faire prendre.

Dans les faits, on ne peut pas empêcher le piratage. Et rien ne prouve qu'il constitue un réel manque à gagner. Ils créent de la défiance avec des méthodes pareilles, résultat ils donnent de la légitimité aux pirates. Des gens ne paient plus, pas juste parce qu'ils ne peuvent pas, mais par véritable volonté de ne plus alimenter ce système.
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
En matière de contrefaçon, la pratique de la "régularisation" pour éviter le procès est plutôt classique. Tu n'es pas obligé de l'accepter, mais si tu risque X€ en justice, parfois mieux vaux payer X-1 et gagner du temps. Mais ici c'était clairement disproportionner (600€).
Inscrit le 20/09/2009
364 messages publiés
De vrais ordure les zayandroits, ils ont honte de rien
Inscrit le 09/10/2008
3236 messages publiés
une arrestation qui restera dans les livres d'histoires.....

vous savez a quoi on reconnait les cons maintenant.... pathétique...
Inscrit le 05/06/2009
593 messages publiés
"la ligne Internet dont l'adresse IP a été repérée sur The Pirate Bay" : comment savent ils ?
C'est du délis d'intention ?

ca devient délirant là !
Inscrit le 23/09/2006
3286 messages publiés
je trouve qu'ils ont été cléments

au vu de la valeur monetaire du prejudice subit, ils auraient pu exiger que la gamine leur soit cédée afin d'etre vendue à un riche moyenoriental pour son serail
Inscrit le 06/01/2012
41 messages publiés
Inscrit le 01/01/2009
117 messages publiés
On se demande pourquoi les ayant-droits se focalisent sur le P2P quand, pour la musique, tout se trouve sur le web.
Des sites comme mrtzcMP3, grooveshark, musofon, musicmp3spb ou même récemment web-spotify, permettent le téléchargement grâce à des logiciels légaux capables de repérer les liens, comme Free Music Zilla, url helper ou autre url downloader...
Inscrit le 23/02/2009
259 messages publiés
Belle propagande,
la prochaine fois, vous allez rajouter que les ayants droits ont tué des chatons ?
nan mais sérieux...
Inscrit le 06/04/2012
398 messages publiés
Non mais quelle ordure, cette fillette!

Plus sérieusement!
''Les enfants, c'est pas vraiment méchants, ça fait juste ce qu'on leurs apprend!'' Paul Piché

Les drames concernant des ados ou des enfants sur internet, font les nouvelles.
Et dans ce cas précis, les parents n'avaient visiblement pas activé le contrôle parental.

Ce que je retiens, c'est qu'ils y en a qui apprendront jamais!
[message édité par Santa_Banana le 23/11/2012 à 17:44 ]
Inscrit le 22/12/2009
466 messages publiés
Mais si je comprends bien toute cette histoire finlandaise repose sur une fumisterie, puisque le fichier n'existe pas..

fichier incomplet --< fichier corrompu --< "l'oeuvre" n'est pas accessible, donc son contenu invérifiable....

et le simple nom d'un fichier n'aura certainement aucune valeur aux yeux d'un juge, quand à son pseudo contenu ..
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Novembre 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9