Toute cette journée du 13 décembre, le groupe rock Myassa offre son album Rouge Parallèle en téléchargement sur Ratiatum/Jamendo et Zik2zik. Profitez-en !

Le groupe Myassa, qui s’est fait connaître grâce à ses morceaux diffusés librement sous licence Creative Commons, a sauté le pas sans renier ses origines. Leur dernier album « Nouvel-Air ? ! » est distribué entre autres sur la plateforme VirginMega et sur la Fnac, ce qui est pour eux et pour la musique libre un signe évident de reconnaissance. Mais le groupe a tenu à réserver l’exclusivité de la version « Rouge Parallèle » aux plateformes Jamendo (disponible sur Ratiatum) et Zik2Kiz. 11 titres, dont une version acoustique studio de leur titre « Sarabande Marine », sont disponibles en téléchargement toute la journée sous une licence Creative Commons nc-sampling qui interdit l’utilisation commerciale et autorise le sampling et les œuvres dérivées. La distribution de leurs fichiers MP3, notamment par les réseaux P2P, est bien entendue autorisée voire tout à fait encouragée par le groupe.

Voici le message qui accomppagne leur initiative :

« Amis et partisans bonjour et bienvenus….

Pendant cette petite journée du 13 décembre, vous pourrez sur ce site vous procurer les versions  » edits  » de nombreux titres de notre dernier album  » nouvel-air ? !  » afin d’en posséder la substantifique moelle épinière… A cette édition limitée, nous avons aussi ajouté la version studio inédite de notre titre  » Sarabande marine (acoustique)  » que vous avez pu écouter sur le fameux  » live à la plage « . Celui-ci préfigure quelques-unes des orientations du prochain album sur lequel nous travaillerons dès 2006 après la tournée qui se met en place…

Les versions  » non-edits  » sont disponibles à la vente sur http://nouvelair.hautetfort.com et surtout, sur les lieux de concerts…

Nous souhaiterions beaucoup vous avoir auprès de nous jeudi 15 décembre au Sentier des Halles (Paris 2) afin que vous viviez l’expérience myassesque complète.

En espérant vous y rencontrer, nous vous souhaitons une bonne écoute !

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés