Google a annoncé lundi que son programme Google Print de numérisation des livres a fait son entrée au vieux continent. Parmi les pays conquis : la France.

Le New York Times rapporte que la France, l’Italie, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Autriche, la Suisse, la Belgique et l’Espagne ont désormais leur version localisée de Google Print. Pour la France, il faut se rendre sur la page print.google.fr pour en profiter.

15 millions de livres doivent être numérisés pour enrichir le programme de Google. « Google envisage, dans le cadre du programme Google Print, de placer le contenu des livres là où il sera facile de le trouver… directement dans les résultats de recherche Google« , explique le géant des moteurs de recherche. La numérisation des œuvres européennes a débuté au mois d’août dernier, prenant le pas sur le souhait de Jean-Nöel Jeanneney (président de la Bibliothèque Nationale de France) de voir créée une bibliothèque numérique européenne.

Tout comme la version anglophone, les moutures européennes de Google Print permettent de rechercher à l’intérieur des ouvrages par mots clés, de visualiser le contenu des pages ciblées, et d’obtenir toutes les références bibliographiques intéressantes. Le moteur affiche en outre des liens pour acheter directement l’ouvrage auprès de l’éditeur ou de boutiques en ligne. Alapage, la Fnac et Amazon France semblent pour le moment être les trois seules boutiques retenues par Google dans le cadre de son programme français.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés