La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) se lance dans le contrôle des grandes firmes américaines. C'est le site de commerce électronique Amazon qui a été ciblé en premier. L'autorité administrative s'intéresse à la façon dont sont gérées les données personnelles ainsi qu'au système de paiement en un clic.

Acteur majeur du commerce électronique, Amazon est amené chaque jour à collecter et protéger les informations personnelles et bancaires de ses millions de clients à travers le monde. En France, le site est également incontournable pour de nombreux internautes. La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) a donc décidé d’effectuer un contrôle de l’e-marchand.

L’enquête de la CNIL va se concentrer sur deux grands points, selon les informations de l’Express. Le premier concerne la durée de conservation des données personnelles de la clientèle, qui sont indispensables pour finaliser un achat. L’autre cible le système de paiement « One Click », qui est protégé par un brevet déposé auprès de l’USPTO.

La CNIL veut par ailleurs observer de quelle manière Amazon analyse et exploite l’historique de navigation des clients lorsqu’ils sont connectés sur le site. L’activité du consommateur sur Amazon (produits regardés, recherches effectuées, biens acquis…) permet en effet au géant américain d’affiner ensuite les suggestions qui sont envoyées à l’internaute.

La publicité ciblée reposant sur l’historique et le comportement de l’acheteur n’est pas fondamentalement un problème, estime la CNIL. L’essentiel est que le client soit préalablement informé de l’existence de cette fonctionnalité et puisse s’en extraire à tout moment. Seul le consentement éclairé doit être pris en compte par Amazon. Et ce ciblage ne doit pas être activé par défaut.

Amazon n’est pas la seule entreprise qui est dans le viseur de la CNIL. D’autres entreprises américaines de premier plan vont également devoir montrer patte blanche. Il est question de contrôler Google, Apple et Facebook dans les prochains mois.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés