Avec les jeux vidéo en ligne, les éditeurs ont désormais un pouvoir nouveau et redoutable sur la communauté des joueurs. Ils peuvent bannir ceux qui troublent l’ordre public virtuel en trichant ou en insultant tout le monde, même lorsqu’ils ont acheté le jeu. C’est notamment le cas d’Infinity Ward, qui inflige des sanctions d’excommunication à ses joueurs.

Le site MP1st rapporte ainsi que des joueurs de Call of Duty : Modern Warfare 3 se retrouvent bannis des serveurs du jeu vidéo, pour une durée décrite dans le message comme « temporaire ». C’est factuellement exact. La punition n’est que de 5000 jours, soit 13,5 années. Les joueurs qui se retrouvent bannis aujourd’hui pourront donc relancer leur jeu vidéo préféré en 2025…

Interrogé, le « stratègre créatif » de l’éditeur, Robert Bowling, reconnaît toutefois que « si vous voyez ce message, ça veut dire que vous avez été Permabanni (pour quelque chose de mal)« . C’est-à-dire banni à vie.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés