Google cherche à tester la distribution de services de télévision payants, en partenariat avec des grands groupes américains comme Time Warner ou Walt Disney. Des discussions préliminaires ont été engagées pour fournir un tel service à Kansas City. Google a de grandes ambitions dans la télévision, en témoigne son projet Google TV dévoilé l'an dernier.

La télévision sera sans nul doute l’un des plus grands défis à venir pour Google. Face à un marché potentiel de plusieurs milliards de consommateurs, l’entreprise américaine a imaginé une plate-forme basée sur le système d’exploitation mobile Android et le navigateur web Chrome, Google TV. Sorti cette année aux États-Unis, le service arrivera en Europe courant 2012, malgré un succès mitigé outre-Atlantique.

L’enjeu financier est considérable pour Google. Avec la convergence progressive de la télévision et d’Internet, le géant du web compte bien s’imposer comme un incontournable auprès des annonceurs et reproduire les succès qu’il a connu sur le net. Et si Google TV constitue pour l’heure le fer de lance de la stratégie de Google, ce dernier réfléchit à d’autres pistes pour s’imposer.

L’une d’entre elles est rapportée par le Wall Street Journal. Google envisage de fournir des services de télévision payants dans le cadre d’un projet d’accès haut débit dans la ville de Kansas City. Des discussions préliminaires ont été engagées pour déterminer si Google pourrait diffuser des contenus de grandes chaînes de télévision appartenant à de grands groupes américains comme Time Warner ou Walt Disney.

Le choix de Kansas City, ville comptant près de 145 000 habitants, n’est pas innocent puisque cela fait suite à un concours organisé par Google pour déterminer quelle ville sera sélectionnée pour accueillir un projet expérimental de réseau de fibre optique permettant d’accéder à un Internet très haut débit, de l’ordre de 1 Gbps. La firme américaine compte bien en profiter pour tester de nouveaux services.

Les négociations débutant à peine, aucun accord ne devrait survenir avant de nombreuses semaines – si accord il y a. Si celui-ci se concrétise, Google se retrouverait dans une position de distributeur lui permettant de vendre des abonnements aux chaînes de télévision payantes et de monétiser des espaces publicitaires sur ces canaux. Sans compter que Google pourrait ensuite mettre en avant certains de ses services pour gagner en visibilité.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés