Poursuivi par le studio Bethesda pour violation de marques, le créateur de Minecraft avait proposé de régler cette affaire par un duel sur Quake 3. Il n'en sera rien. Bethesda n'a pas donné suite au défi lancé par le développeur suédois, qui a par ailleurs remporté une première manche devant les tribunaux. Bethesda a encore la possibilité de faire appel.

Mise à jour : Notch a fait savoir que Bethesda et sa société Mojang étaient parvenus à un accord. L’éditeur des jeux de rôle accorde au créateur de Minecraft le droit d’utiliser le mot « Scrolls » dans le titre de son prochain jeu, à condition qu’il ne s’agisse pas d’un jeu de rôle (en l’espèce, « Scrolls » sera un jeu de stratégie). Il ne semble y avoir eu aucune contrepartie financière.

Article du 19 octobre 2011 –

Tout compte fait, Bethesda aurait peut-être dû accepter la proposition de Notch de régler leur litige dans un duel sur Quake 3. Le créateur de Minecraft, le Suédois Markus Persson (« Notch »), a en effet remporté l’injonction provisoire réclamée par le studio américain de jeux vidéo Bethesda Softworks, filiale de ZeniMax Media. Ce dernier voulait empêcher le développeur suédois d’utiliser le terme « Scrolls » pour désigner son prochain jeu de stratégie.

Synthétisée par Gamasutra, la décision de justice a effectivement mis en lumière une certaine proximité des deux univers concernés. Cela pourrait éventuellement perturber un consommateur lambda, mais le tribunal a aussitôt souligné que les joueurs ciblés par l’un et l’autre jeu ont une attention plus forte que la normale et qu’ils sont donc moins susceptibles de confondre les deux marques commerciales.

Sur son compte Twitter, Notch a expliqué mardi que le chapitre judiciaire contre Bethesda Softworks n’était pas encore totalement terminé. La compagnie, connue en particulier pour les séries The Elder Scrolls et Fallout, a encore la possibilité de faire appel et de mener la vie dure à Markus Persson. Le studio considère en effet que la proximité des deux noms, « Scrolls » et « The Elder Scrolls », peut induire les joueurs en erreur.

Pour régler ce problème, Notch avait proposé une solution assez peu orthodoxe. Le développeur avait tout simplement invité Bethesda à se constituer une équipe de trois joueurs afin de venir l’affronter lui et deux de ses amis dans un duel sur Quake 3. Notch avait assuré qu’en cas de défaite, il opterait pour un autre nom pour son futur jeu de stratégie.

Comme nous l’expliquions alors, cette méthode aurait au moins le mérite d’économiser du temps et de l’argent et mettrait une dose de bonne humeur dans ces conflits de propriété intellectuelle qui n’en finissent jamais. Il reste à savoir si Bethesda va vouloir aller en appel. Ou si l’éditeur voudra prendre sa revanche sur Quake 3. Rappelons que le prochain opus de The Elder Scrolls, Skyrim, sort le 11 novembre prochain.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés