Archos va proposer en partenariat avec Bouygues Télécom une tablette tactile et un accès 3G+ pour 0,66 euro par jour pendant deux ans. Le fabricant rejoint l'opération "tablette tactile à un euro par jour", qu'il avait conspué il y a quelques jours. Il regrettait l'absence d'une tablette conçue par une firme française dans la liste des appareils proposés aux étudiants..

Lors de sa convention numérique organisée en juin, l’UMP a proposé de mettre en place un dispositif destiné à faciliter l’acquisition d’une tablette tactile par les étudiants et les personnes âgées. Baptisée « tablette tactile à un euro par jour », l’opération a été concrétisée trois mois plus tard par le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, en partenariat avec Orange.

Or, les terminaux proposés par Orange dans le cadre de cette opération sont tous étrangers. Une curiosité qui n’a pas échappé à Archos. La firme française, à son grand désespoir, a relevé que les deux produits couverts par l’offre de l’opérateur sont vendus par une firme américaine (l’iPad 2 d’Apple) et par une société sud-coréenne (la Galaxy Tab 10.1 de Samsung).

Une situation inacceptable. « Nous avons en France une société de technologie en électronique grand public qui a le vent en poupe et voilà que l’État subventionne Samsung et Apple ! Rappelons qu’Archos possède la deuxième part du marché des tablettes en France derrière Apple » avait tempêté le PDG d’Archos. Furieux, il avait promis une riposte commerciale avec des appareils facturés entre 30 et 50 centimes d’euro par jour.

Ce sera finalement 0,66 euro par jour. Archos vient en effet d’annoncer (.pdf) la commercialisation prochaine d’une tablette tactile destinée aux étudiants, en partenariat avec Bouygues Télécom. L’appareil, un Archos 80 G9, sera accompagné d’une clé Internet 3G+ et d’un abonnement facturé 0,66 euro par jour si l’étudiant s’engage pendant deux ans. Cela revient à un prix mensuel de 19,90 euros.

Le forfait proposé par Bouygues Télécom comporte une enveloppe « data » de 1 Go, excluant toutefois les utilisations peer-to-peer et newsgroups. Le fabricant et l’opérateur assurent qu’aucun risque de dépassement n’est à craindre, puisque « une fois le seuil atteint, l’étudiant continue à surfer gratuitement » même si son débit sera réduit pour éviter les abus.

« Archos avait promis de revenir avec une proposition très attractive pour les étudiants, c’est chose faite et nous sommes ravis de le faire en exclusivité avec Bouygues Telecom. Cette offre s’inscrit dans la volonté de nos maisons d’offrir l’accès à la technologie aux étudiants, au meilleur prix« , a commenté Henri Crohas, président-fondateur d’Archos.

La disponibilité de l’offre courre jusqu’au 15 janvier 2012. Pour l’obtenir, il faudra se rendre à partir du mois de novembre sur la boutique en ligne de l’opérateur. Contrairement à Orange qui a choisi de limiter son offre aux 10 000 premiers étudiants, Bouygues Télécom a préféré n’imposer aucune limite. Reste à savoir vers quelle tablette les étudiants se dirigeront en majorité.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés