L’industrie du disque est-elle en crise profonde, ou au coeur d’un énième cycle de renouvellement ? Voici un graphique qui illustre parfaitement le phénomène cyclique de l’industrie musicale, réalisé par Digital Music News. On y voit l’évolution des ventes depuis 1980, avec la répartition au fil du temps de l’importance des différents supports, du disque vinyle jusqu’au MP3.

Comme un poumon, la taille du camembert qui représente le volume global des ventes tend lui aussi à diminuer puis à augmenter, selon des cycles plus longs. Or la question aujourd’hui est de savoir si l’industrie musicale se trouve en période d’inspiration, et si elle s’apprête une nouvelle fois à regonfler ses poumons grâce à la musique en ligne. Ou si l’industrie est en fin de vie et peine à retrouver son oxygène.

On y remarque, aussi, que la taille globale du marché avait énormément augmenté au tout début des années 2000, sous l’effet du CD produit et commercialisé en masse, et qu’il tend à retrouver son niveau normal. Ce qui invite à toujours regarder de près la période de référence choisie lorsque les maisons de disques se plaignent d’une chute de leur chiffre d’affaires.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés