Le site web Fetch.io propose aux internautes de télécharger à leur place des fichiers présents sur le réseau BitTorrent ou sur des hébergeurs spécialisés comme MegaUpload ou RapidShare. Une fois le téléchargement terminé, il est possible de visionner le contenu directement en ligne ou de récupérer le fichier sur le disque dur. Fetch.io agit comme une sorte de "proxy de téléchargement", exposant son adresse IP plutôt que celle de l'internaute.

Depuis de nombreuses années, les ayants droit surveillent l’activité des réseaux peer-to-peer dans le cadre de la lutte contre le piratage. Avec le concours de sociétés spécialisées, comme TMG en France, ils collectent les adresses IP des internautes suspectés de pirater les contenus culturels pour ensuite demander leur identification à la justice. Une fois le feu vert obtenu, ils peuvent alors engager des poursuites.

Or depuis quelques temps, de nouveaux services sont apparus avec l’ambition d’entraver cette collecte. Des sites comme Put.io ou Torrific proposent aux internautes un « proxy de téléchargement ». Plutôt que de laisser l’internaute exposer son adresse IP sur les réseaux P2P, ce type de service propose de télécharger un fichier BitTorrent à la place de l’internaute. Une fois complété, le téléchargement peut ensuite être récupéré directement sur le site.

Dernier service en date, Fetch.io. Tout comme Put.io ou Torrific, le site propose de récupérer un fichier à votre place depuis n’importe quelle source : BitTorrent, RapidShare, MegaUpload, MediaFire, HotFile, NetLoad, FileSonic, Easy-Share, MegaShares ou encore FileServe. Actuellement en phase de test, le service est gratuit. Il propose un espace de stockage de 20 Gb et une bande-passante mensuelle de 40 Gb.

Lorsqu’un fichier a été entièrement téléchargé, Fetch.io propose soit de le visionner en streaming depuis la plate-forme soit de le télécharger directement sur son ordinateur. Le service assure que l’internaute est protégé puisque son adresse IP n’apparaît à aucun moment lorsque Fetch.io récupère un fichier depuis le réseau BitTorrent ou un service d’hébergement. En ce qui concerne les vidéos, le site propose de les convertir au format MP4 ou Flash.

Fetch.io se veut également respectueux de la philosophie du peer-to-peer. Selon les informations obtenues par Torrentfreak, le site participe pour un ratio de 1:1,25. Le service envoie donc davantage de données qu’il n’en reçoit du réseau. Lorsque la version beta se terminera, Fetch.io proposera sans doute un accès gratuit – mais aux fonctionnalités et capacités limitées – et un accès payant.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés