Nokia veut concurrencer Google Street View. À partir de novembre, une division de la firme finlandaise va commencer à numériser les grandes villes du monde. Le service, attendu pour l'an prochain, se veut plus précis et plus audacieux grâce à l'utilisation de deux technologies.

La navigation virtuelle dans les rues des grandes villes du monde n’intéresse pas uniquement Google. Nokia, qui est surtout connu pour être l’un des principaux constructeurs de téléphones mobiles, souhaite sortir l’an prochain son propre service de cartographie en ligne. C’est Navteq, l’une des divisions de l’entreprise finlandaise, qui est chargé de développer le service.

Contrairement à Google Street View, Navteq va s’appuyer sur deux technologies pour numériser le terrain. La première servira à générer en trois dimensions le décor urbain, tandis que la seconde sera chargée de plaquer sur ces objets des textures d’images réelles. Une méthode qui n’est pas sans rappeler le travail de l’infographiste, avec la modélisation des objets et l’application des textures.

Alors que Google mise sur ses fameuses Google Car pour photographier le terrain, Nokia va s’appuyer sur les TrueCar. Pour accomplir leur mission, chacun de ces véhicules embarquera un appareil photo panoramique en haute résolution, un GPS ainsi qu’un radar laser chargé de scanner l’environnement proche. C’est grâce à ce laser que Navteq pourra obtenir une représentation en trois dimensions du décor.

Selon un porte-parole de Navteq, cité par NewScientist, « les voitures vont commencer à rouler à Londres dès novembre, puis dans les autres grandes villes d’Europe« . Mais il faudra attendre 2011 pour profiter des données recueillies par les TrueCars. Et surtout, Nokia va devoir mettre les bouchées doubles pour rattraper son retard par rapport à Street View.

Rappelons que le service de Google a démarré en 2007. De nombreux pays du monde sont déjà couverts par Street View. Cela va de l’Amérique du Nord au Mexique, en passant par l’Europe, l’Australie, le Japon ou encore l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande. Cependant, la technologie mise en œuvre par Nokia est annoncée comme plus précise et plus immersive que le service Street View.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés