C'était un maquillage très bien orchestré. Site apparemment basé en Angleterre, répertoire uniquement d'indépendants et prix presque excessifs... il n'y avait guère que l'absence de DRM pour nous mettre la puce à l'oreille. Et ce ne fut pas le cas. Pire, nous avons cru qu'il s'agissait d'une plateforme à saluer et à encourager, ce que nous avons fait. Nous n'aurions pas dû, puisque ce site est au moins aussi illégal que Allofmp3. Et nous nous en excusons, avec des explications...

Un Whois sur le nom de domaine JetGroove.com n’enlevait aucune crédibilité au service d’apparence britannique :

Domain Name : JETGROOVE.COM

Administrative Contact :
Jetgroove Tech. dept support@corp.jetgroove.com
Suite 12, 3rd floor, Queens House,
180 Tottenham Court Road
London,
United Kingdom
+440.8700684866

En réalité, selon les informations qui nous sont parvenues, il semblerait que ça soit un site russe, comme la plupart des sites pirates aux moyens conséquents. Mais contrairement aux ténors du genre tel Allofmp3, qui visent sur des prix écrasants toute concurrence, P2P compris, Jetgroove misait lui sur un catalogue prétendument 100 % indépendants, pour justifier sans doute des tarifs à prix d’or…

« C’est un site localisé en russie qui met des MP3 en ligne sans aucun accord préalable des artistes/labels« , nous explique Kate dans les commentaires de notre précédent article. Preuve de l’illégalité du service, plusieurs membres du site Univers DJ rapportent également que des titres promotionnels non destinés à la vente sont disponibles sur le site.

L’organisation de JetGroove est étonnamment efficace. On se désolera de voir que cette énergie n’est pas mise au service d’un service légal, qui aurait pu être séduisant.

Nous vous invitons donc à rayer ce site de vos favoris, et à nous excuser une nouvelle fois d’être tombé dans le piège qui nous était tendu…

Mais vendre du MP3 libre, c’est bel et bien possible !

Pour ne pas rester sur une note négative, et pour prouver qu’un service comme JetGroove pourrait exister en toute légalité, nous vous rappelons l’existence de l’excellent label Magnatune, qui ne diffuse ses œuvres que par Internet, en libre téléchargement…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés