La décentralisation est aussi culturelle et numérique. La Mairie de Paris souhaite proposer aux internautes de regarder gracieusement des concerts ou des spectacles interprétés dans la capitale, sur son site Internet.

C’est un comble. Alors que l’industrie du disque ne cesse de crier la mort de la création musicale, la mairie de Paris se plaint de ne plus avoir assez de place pour accueillir tous ceux qui souhaitent assister aux grands spectacles présentés dans la capitale. Et plutôt que de pousser les murs, la mairie songe à accueillir un public nouveau grâce à des retransmissions sur Internet, à une époque où les télévisions boudent la culture.

« Nos grandes salles culturelles fonctionnent très bien, trop bien même. Le Théâtre de la Ville a ainsi un taux de remplissage de 90 %« , indique en effet dans Le Parisien Christophe Girard, l’adjoint au maire chargé de la Culture, dans des propos rapportés par Zdnet. « Cela écarte une population qui a du mal à accéder à la culture« , et une « salle de concert immatérielle pourrait être la solution« , ajoute-t-il.

Plusieurs salles municipales pourraient être concernées par un appel à projets, parmi lesquelles le Châtelet et le Théatre de la Ville, voire ensuite l’Opera Garnier, l’Opéra Bastille ou Pleyel dans un second temps.

Le projet pourrait avancer rapidement, puisque le site Internet de Paris a déjà diffusé le concert des Trois Baudets, une salle de Pigalle qui a fêté sa réouverture avec 3200 internautes qui ont pu suivre le spectacle gratuitement pendant une heure et quart. Le fruit d’un partenariat entre la mairie, SFR et sa filiale AF83 spécialisée dans la retransmission des concerts sur Internet et les téléphones mobiles.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés