Le Los Angeles Times nous apprend que la RIAA a signé un accord avec le Bureau Fédéral d'Investigation pour que les labels membres de l'association puissent aposer sur leurs CDs le logo du FBI.

On connaissait déjà le procédé sur les cassettes vidéo et DVD, voici qu’il devrait faire son apparition sur les disques. Misant sur l’effet parait-il disuasif du logo du FBI, la RIAA pense que les utilisateurs hésiteront davantage à diffuser leurs CD sur Internet. Le raisonnement est toutefois très léger et relève surtout d’un autre âge. Si hier les consommateurs se faisaient des copies de la main à la main (le nombre de CDs originaux copiés étant alors très élevé), on sait qu’aujourd’hui en moyenne seulement 5 CD originaux ont été rippés pour être copiés sur Internet. Tous les téléchargements résultent d’une même copie. Or le logo n’est pas vu par les millions d’utilisateurs de Kazaa qui téléchargent l’album estampillé FBI…

Les labels auront le choix de placer le logo et l’avertissement de poursuites pénales où ils le souhaitent sur le CD. Certains pensent également le faire afficher sur l’écran lors de l’insertion du CD sur un ordinateur.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés