Mozilla profitera de la sortie de Firefox 72, début janvier, pour masquer par défaut les notifications que les sites web envoient dans le navigateur (« Web Push »). La demande de permission sera par ailleurs affichée plus discrètement.

À partir de 2020, Firefox mettra en sourdine les notifications « Web Push » pour ne plus qu’elles dérangent les internautes quand ils passent d’un site à l’autre. C’est la décision que l’équipe d’ingénierie a prise après avoir constaté que les usagers, dans leur très grande majorité (97 %), rejettent ces encarts qui peuvent apparaître dans le navigateur, voire qui les bloquent purement et simplement.

Les notifications « Web Push » ressemblent un peu à ces notifications que vous pouvez recevoir sur votre smartphone, si vous avez par exemple autorisé une application d’un journal à vous en envoyer. Le principe est le même sur Firefox : les sites qui ont obtenu la permission de l’internaute peuvent alors pousser des messages dans le navigateur et ils apparaissent alors à l’écran.

Le mécanisme, qui repose sur un standard du web, peut avoir un intérêt dans divers cas de figure : recevoir de nouvelles promotions ou offres d’un site de commerce en ligne, même si celui-ci n’est pas chargé dans le navigateur ; ou bien suivre les alertes d’un site qui indique les futurs concerts ou spectacles de la salle à proximité. Mais il s’avère que des abus ont été observés avec ce dispositif.

Reddit Firefox notifications
Un exemple de demande d’affichage de notifications « Web Push » avec Reddit. Une fenêtre apparaît en haut du navigateur, à côté de la barre d’adresse.

Notifications bloquées par défaut

En cliquant dessus, cela ouvre le site correspondant ou bien affiche l’onglet dans lequel il s’y trouve, s’il est déjà en train d’être visité. Afin que les internautes ne soient pas enquiquinés, Mozilla laisse la possibilité de refuser d’emblée ces notifications et fournit dans les paramètres des leviers pour les interdire complètement. Des restrictions ont aussi été prévues, pour éviter par exemple le spam de notifications.

Mais la télémétrie de Mozilla montre un rejet massif pour ces notifications, perçues par les utilisateurs comme une intrusion et une gêne. D’où la décision, rapportée par ZDNet, de les cacher par défaut à partir de Firefox 72. Cette version du navigateur doit sortir le 7 janvier 2020 selon le calendrier de Mozilla. La mouture courante, numérotée 70, est disponible au téléchargement depuis le 22 octobre.

Dans le détail, l’encart qui apparaît en haut du navigateur, à côté de la barre d’adresse, ne sera plus visible. En revanche, l’icône représentant une bulle de dialogue s’animera dans la barre d’adresse pour indiquer discrètement à l’internaute que le site sur lequel il se trouve propose ces notifications. Pour les recevoir sur Firefox, il faudra alors cliquer dessus pour faire apparaître la fenêtre et indiquer ses préférences.

Partager sur les réseaux sociaux