Elowan est un hybride entre un végétal et un robot. Conçu au sein du MIT, il se déplace pour donner à sa plante le meilleur ensoleillement possible.

Le MIT Media Lab a peut-être trouvé une solution pour les apprentis jardiniers qui n’ont pas la main verte. Le 28 novembre 2018, le laboratoire du Massachusetts Institute of Technology aux États-Unis a présenté Elowan, un hybride entre un robot et une plante qui recherche le meilleur ensoleillement possible.

« Elowan tente de démontrer ce que pourrait être une augmentation de la nature. La base robotique d’Elowan permet une nouvelle association symbiotique avec une plante », détaille le MIT Media Lab sur la page de son site consacrée à ce projet.

Des capteurs électrochimiques

Le laboratoire n’hésite pas à qualifier Elowan de « cyborg botanique » : grâce à des des capteurs électrochimiques — des électrodes insérées dans les tiges, les feuilles ou la terre de la plante –, son robot se déplace afin de donner à sa protégée la lumière nécessaire à son épanouissement.

Dans cette vidéo publiée par le MIT Media Lab, les chercheurs montrent comment Elowan se déplace en direction de 2 sources lumineuses, des lampes allumées alternativement.

Pour l’instant, le « cyborg botanique » ne semble pas avoir d’autres fonctionnalités que la mobilité pour assurer la survie de son hôte. Les chercheurs imaginent que cette interaction entre robot et végétal pourrait être améliorée avec des fonctionnalités comme « une nutrition, un cadre de croissance et de nouveaux mécanismes de défense. »

De telles interactions entre la robotique et les plantes ne sont pas nouvelles. En septembre 2017, la société Vincross a imaginé une version modifiée du robot Hexa avec une plante, elle aussi capable de se déplacer au soleil ou à l’ombre.

Partager sur les réseaux sociaux