Quelqu'un s'est dit que développer une version aux visuels ASCII de DOOM serait une bonne idée. Amateurs de défi visuel, c'est pour vous.

Développeur indépendant très inspiré, Dario Zubovic a eu une drôle d’idée en tête : imaginer le jeu culte DOOM en ASCII. Si jamais ce sigle ne vous dit rien, il réfère à l’American Standard Code for Information Interchange. Traduction : une norme informatique qui contient les caractères que vous tapez (chiffres, lettres, symboles mathématiques, ponctuation).

Concrètement, DOOM, en ASCII, se pare d’un rendu visuel étonnant car associant des chiffres, des lettres, entre autres caractères. Autant dire qu’il s’agit d’une relecture totale et complète de l’un des pères du genre FPS imaginé par id Software et à l’origine d’une licence qui existe toujours aujourd’hui.

Dario DOOM ASCII. Zubovic

On n’y voit rien

Joint par Kotaku le 22 juillet 2018, Dario Zubovic a confié que son remake, qu’il qualifie de version réalisée par un hacker (hommage à Matrix ?), est autant une parodie des modes de difficulté qu’une lettre d’amour au standard ASCII. Il est vrai qu’avec ces graphismes si particuliers associant des éléments parmi les plus simples, DOOM, rebaptisé 1337d00m, ne manque pas de cachet. 

Quant à la parodie des modes de difficulté, elle s’inscrit dans la forme. Plus vous augmenterez le défi, plus les caractères seront gros, signifiant que vous aurez de plus en plus de mal à discerner ce qui s’affiche à l’écran. Les plus masochistes pourront même enclencher le mode monochrome pour y voir encore moins.

Disponible gratuitement sur Windows, Mac et Linux depuis la page du développeur, ce DOOM pour nerd a été conçu à partir du moteur Unity. Les nostalgiques connaissant le jeu sur le bout des doigts parviendront peut-être à se repérer grâce à leurs souvenirs plus qu’à leur vision.

Partager sur les réseaux sociaux