Replongez dans l'univers fascinant de Blade Runner en participant à notre concours, qui vous permettra peut-être de gagner un Blu-ray ou un Blu-ray 4K du film !

Avec Blade Runner 2049, le cinéaste québécois Denis Villeneuve a réalisé l’impossible : réussir une suite au chef-d’œuvre de Ridley Scott. Si le film n’est bien entendu pas dénué de défauts, il a le mérite de respecter le matériau d’origine tout en imposant sa patte. De toute manière, Villeneuve avait bien conscience qu’il serait impossible de satisfaire tout le monde, et c’est justement parce qu’il s’est efforcé d’insuffler sa propre vision à cet univers qu’il a su relever son pari.

30 ans ont passé depuis les événements du premier Blade Runner. La défiance à l’égard des Réplicants, des androïdes créés à l’image de l’être humain à partir de cultures de chair et de peau, parfume toujours l’air vicié de Los Angeles. K, campé par un Ryan Gosling aussi taciturne que dans Drive, se retrouve projeté dans une intrigue qui, très vite, raccroche les wagons avec le film originel et prolonge les questionnements qu’il soulevait.

Épaulé par son directeur de la photographie Roger Deakins, Villeneuve livre un film contemplatif, mais rythmé, avec juste ce qu’il faut de scènes d’action et de moments calmes.  Assumant l’héritage de son aîné, il ne tombe pas dans les travers de la suite facile au scénario prétexte, comme on aurait pu le craindre.

Explosif, onirique et intelligent, Blade Runner 2049 est un véritable blockbuster d’auteur, marqué par toute la sincérité qui caractérise son réalisateur. Alors, si vous souhaitez découvrir ou redécouvrir le film paré de ses plus beaux atours, tentez votre chance et remportez l’un des Blu-rays que nous mettons en jeu !

  • Pour tenter de gagner un Blu-ray 4K, il vous suffit de RT le tweet ci-dessous et de suivre les comptes @Numerama & @SPHEFR !

  • Pour remporter un Blu-ray classique, remplissez le formulaire ci-après. Quoi qu’il en soit, vous avez jusqu’au 14 février pour participer. Bonne chance à toutes et tous !

 

Partager sur les réseaux sociaux