On ne parle que de PUBG, Fortnite, Rocket League ou encore Overwatch. Mais Minecraft est toujours là pour nous rappeler ce qu'est un phénomène qui dure.

Tout récemment, Microsoft a mis un petit coup de pied dans la fourmilière en nommant Helen Chiang pour prendre les rênes de la juteuse franchise Minecraft. Et force est de reconnaître qu’elle ne prend pas ses nouvelles fonctions au pire des moments. Malgré son âge, le jeu créé par Mojang a battu son record d’affluence en décembre dernier avec 74 millions de joueurs actifs pendant le dernier mois de l’année 2017. En février, le chiffre était de 55 millions. Une progression de 35 %.

La communauté est ultra fidèle

«  Nous en sommes donc désormais à 74 millions de joueurs actifs chaque mois — et c’est vraiment une preuve que les gens reviennent ou que des nouveaux joueurs arrivent. C’est vraiment notre but que de continuer à bâtir cette communauté que nous avons créée  », souligne Helen Chiang dans les colonnes de PopSugar. Disponible sur PC (Windows, Windows 10, Linux, MacOS, Oculus Rift), mobile (Android, Windows Phone, iOS, Amazon Kindle Fire, Gear VR), console (PS4, PS3, Xbox One, Xbox 360, PSVita, Wii U, Switch) et sur l’Apple TV, Minecraft met vraiment tout le monde d’accord et totalise 144 millions ventes depuis son lancement en 2011.

En toute logique, Helen Chiang se montre assez confiante pour la suite des évènements. Ils s’articuleront d’abord autour de trois temps forts : l’arrivée de la version Bedrock pour les joueurs évoluant sur Nintendo Switch, le déploiement de la mise à jour Aquatic pour tout le monde et l’introduction d’améliorations graphiques par le biais d’un nouveau moteur. Un vrai challenge pour les développeurs au regard du nombre de plateformes concernées. « Nous voulons être sûrs que l’expérience atteint la qualité que nous désirons au moment où nous la proposons aux joueurs  », explique Helen Chiang. On comprend pourquoi : sinon, il y aura 74 millions de fans mécontents.

Partager sur les réseaux sociaux