Le député UMP Denis Jacquat a déposé une proposition de loi pour obliger les chaînes de télévision à proposer systématiquement la version originale sous-titrée des films et autres fictions qu'elles diffusent sur le câble ou par ADSL.

Faut-il rendre obligatoire la possibilité pour les spectateurs de regarder la version originale sous-titrée (VOST) des films et autres fictions non francophones, lorsqu'ils sont diffusés à la télévision ? Le député UMP Denis Jacquat, qui fera certainement faire des bonds à son ancien collègue Jacques Toubon, a déposé mercredi une proposition de loi "visant à diffuser les films étrangers en version originale sous-titrée sur les chaînes de télévision".

"Parce que l’Europe est une réalité effective, la maîtrise d’une seconde langue européenne se révèle être un véritable facteur d’ouverture et d’insertion sociale et professionnelle. La mention « anglais exigé » est d’ailleurs de plus en plus souvent adjointe aux annonces d’offres d’emploi", justifie l'élu de Moselle. "Les puissances publiques françaises s’attachent de fait à développer une politique linguistique éducative forte", mais "cette politique, qui vise à la construction de véritables compétences communicatives et interculturelles, ne peut cependant se limiter à la stricte sphère de l’école", prévient-il.

L'apprentissage des langues étrangères doit "pouvoir entrer dans le quotidien des Français en s’étendant au cercle familial, par le biais notamment de la télévision dont, justement, les jeunes sont de grands consommateurs".

L'unique article de la proposition de loi dispose donc que "pour tous les films, téléfilms, séries et feuilletons étrangers, les chaînes de télévision françaises, diffusées sur le câble ou l’ADSL, doivent proposer l’alternative entre la version originale sous-titrée ou la version en français". Déjà appliquée partiellement par les chaînes, la mesure deviendrait donc obligatoire, pour "favoriser le développement de la compétence de la compréhension orale" des langues étrangères.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !