L’actuel meilleur joueur français de Magic a décroché le titre de Champion du monde à Las Vegas, pour 2023.

Ce weekend, du vendredi 22 au dimanche 24 septembre 2023, s’est déroulé le 29e Championnat du monde de Magic, à Las Vegas, en parallèle de la MagicCon. Les 110 meilleurs joueurs de la saison y étaient invités, qualifiés par différents biais, que ça soit au travers de tournois physiques ou sur Arena.

C’est l’événement majeur annuel attendu par toute la communauté Magic, amateurs comme professionnels, avec une dotation de 1 000 000 $ pour cette édition. Cinq joueurs français avaient réussi à s’y qualifier : Jean-Emmanuel Depraz, Thomas Mechin, Théau Méry, Gabriel Nassif et Alexey Paulot.

Trois jours de tournoi

La première journée de tournoi s’est déroulée en 7 rondes : 3 rondes de draft, suivies de 4 rondes de standard. De l’avis de tous, le format était parfait, avec une extension de draft équilibrée, et un format standard ouvert et aux possibilités nombreuses.

Il fallait un minimum de 4 victoires pour espérer se qualifier pour le lendemain. C’est ce qu’ont réussi à accomplir Gabriel (7e), Alexey (12e), Thomas (21e) et Jean-Emmanuel (31e). Théau (84e) n’arrivait malheureusement pas à rejoindre ses coéquipiers.

Le deuxième jour s’est déroulé selon le même schéma, mais seuls les 8 meilleurs joueurs se qualifiaient pour la phase finale. Cette fois, seul Jean-Emmanuel y est parvenu, en terminant 4e. Alexey s’est arrêté aux portes de la qualification, à la 9e place.

Les phases finales du 29e Championnat du monde de Magic
Les phases finales. // Source : Wizards of the Coast

En quart de finale, Jean-Emmanuel affrontait l’Américain Greg Orange. Les phases finales se sont toutes jouées en trois manches gagnantes. Mené 2-0, largement dominé sur ces deux premiers matchs, l’affaire semblait mal engagée pour le français. Mais, telles les plus belles remontadas sportives, il est parvenu à retourner la situation, et à se qualifier pour la suite, en gagnant les trois derniers matchs de la rencontre.

La suite du tournoi s’est passée beaucoup plus simplement pour lui. Il s’est défait facilement de l’Australien Anthony Lee en demi-finale, puis a déroulé contre le Japonais Kazune Kosaka en finale. Pour être tout à fait honnête, ce dernier a joué de malchance dans ses tirages sur les trois parties. Mais, dans tous les cas, l’expérience et le deck du français le plaçaient largement favori.

Il repart avec le titre, l’énorme trophée, et la coquette somme de 100 000 dollars.

Jean-Emmanuel Depraz champion du monde de Magic
Jean-Emmanuel Depraz, champion du monde de Magic. // Source : Wizards of the Coast

Le français Jean-Emmanuel Depraz, champion du monde de Magic

Jean-Emmanuel, alias JiRock, n’est pas un inconnu. Loin de là. C’est déjà la deuxième fois qu’il participait à une finale de Championnat du monde. Il s’était malheureusement incliné face à un autre joueur japonais, Yuta Takahashi, en 2021. Belle revanche cette année ! Il avait également terminé à la 7e place en 2020, et surtout avait déjà été sacré champion du monde par équipe en 2018. Sans compter ses nombreux très bons résultats dans divers gros tournois.

Bref, à 29 ans, c’est actuellement le meilleur joueur français, et, s’il continue sur sa lancée, il n’aura aucun mal à intégrer le Hall of Fame, une distinction en l’honneur des meilleurs joueurs de l’histoire du jeu.

Érudit færie
Érudit færie, la carte du champion du monde 2021. // Source : Wizards of the Coast

Comme tous les champions du monde, JiRock aura droit à une carte à son effigie, qu’il aura créée en collaboration avec l’équipe de R&D de Wizards of the Coast, l’éditeur du jeu. Fait amusant, son deck contenait trois exemplaires de la carte imaginée par Yuta qui l’avait battu en finale il y a 2 ans…

Si vous avez raté l’événement, vous pouvez revoir la rediffusion du canal officiel français. Vous pouvez aussi retrouver JiRock sur Twitch, pour le féliciter, ou simplement pour apprendre de son savoir-faire : en plus d’être l’un des meilleurs joueurs au monde, il est aussi très pédagogue, en répondant à un maximum de questions lors de ses streams.

Un bien beau champion que voilà. Félicitations, Jean-Emmanuel !

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !