Dans une vidéo, l'entreprise Hyperloop Transportation Technologie a dévoilé sa première capsule conçue pour les voyages hyperloop. Selon l'entreprise, le « pod » sera achevé pour début 2018 et pourra transporter entre 28 et 40 passagers.

Hyperloop Transportation Technologies (HTT) a publié une vidéo sur son compte YouTube, qui dévoile plusieurs caractéristiques sur sa première capsule de transport. Ce dernier doit être achevé et présenté au grand public en 2018, l’entreprise affirmant qu’un client lui a déjà commandé.

Actuellement finalisé dans l’usine de Toulouse, le pod de HTT mesurera 30 m de long et 2,7 m de large. Il pèsera 20 tonnes et pourra transporter entre 28 et 40 passagers. D’après l’entreprise, le train supersonique pourra atteindre une vitesse de plus de 1200 km/h, en s’appuyant sur un système de sustentation magnétique.

Deux concurrents, deux modèles différents

Cependant, l’entreprise n’a pas encore révélé tous les détails de sa technologie : par exemple, personne ne sait comment ces wagons futuristes pourront se déplacer à une vitesse pareille. En revanche, le concurrent de HTT, Hyperloop One, a présenté un système permettant de voyager à ces vitesses … sans avoir conçu pour sa part de véritable espace de transport.

Les deux entreprises se différencient également par leur structure, car HTT est une société supportée par le « crowdsourcing » et les efforts de professionnels bénévoles (800 experts provenant de la Nasa, de SpaceX, de Boeing et de Tesla, selon HTT), tandis que Hyperloop One est une startup plus traditionnelle.

À l’heure actuelle, HTT a signé des accords avec la Slovaquie, la République Tchèque et Abu Dhabi pour construire des trajets hyperloop. En revanche, son concurrent redoutable négocie avec d’autres pays tels que l’Inde, le Royaume-Uni, la Russie et les pays du Nord de l’Europe.

Partager sur les réseaux sociaux