La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a sanctionné plusieurs sites de réservation de billets d'avion qui recourent à des pratiques trompeuses pour afficher leurs prix. Mais ces pratiques sont toujours en cours.

Au terme  d’une enquête menée en 2016 sur les pratiques trompeuses des services de réservations de billets d’avion, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a sanctionné près de 20 sociétés pour des pratiques trompeuses.

Parmi ces sites, on trouve notamment govoyages.fr, travelgenio.fr et travel2be.fr. La DGCCRF leur reproche d’afficher des prix de vols malhonnêtes par rapport à la somme réellement déboursée par le consommateur à la fin de sa transaction.

Ces sites recourent à des stratégies détournées, en annonçant par exemple des réductions de plus de 50 % par rapport au prix original alors que celles-ci sont en réalité réservées à des détenteurs de cartes de paiement très peu répandues. Pire : ces plateformes dupent aussi leurs clients en augmentant automatiquement le prix du billet alors qu’ils sont en train d’indiquer leurs informations de paiement.

Aile d'avion

« Secteur sous haute surveillance »

Martine Pinville, la secrétaire d’État chargée du commerce, de l’artisanat, de la consommation et de l’économie sociale et solidaire, affirme : « Par les sanctions d’ores et déjà prononcées et les enquêtes encore en cours, le message adressé aux acteurs économiques est simple : nous veillons à la bonne information des consommateurs, à les protéger des pratiques trompeuses et à assurer une saine concurrence dans le secteur de la vente de billets d’avion. »

Aussi, la secrétaire appelle à rester attentif et à « maintenir le secteur sous haute surveillance » pour « s’assurer que les consommateurs bénéficient d’une information tarifaire loyale ». Et regrette que malgré ce rappel à l’ordre de la DGCCRF, les sites en question poursuivent leurs pratiques trompeuses.

À lire sur Numerama : Une étude alerte sur les failles des réservations de vol

Partager sur les réseaux sociaux