Le studio Niantic, qui a conçu Ingress et Pokémon Go, annonce le développement d'un jeu en réalité augmentée basé sur l'univers d'Harry Potter. Son nom ? Wizards Unite.

Vous êtes las de Pokémon Go et Ingress ? Vous aimeriez bien découvrir une nouvelle aventure en réalité augmentée ? Réjouissez-vous : la société Niantic, qui a développé les deux jeux en réalité augmentée cités précédemment, va vous transporter dans un nouvel univers. Un univers composé de sorciers, de moldus et de mangemorts. Vous l’avez compris, il s’agit d’Harry Potter.

harry-potter-wizards-unite

L’existence du jeu — intitulé Harry Potter : Wizards Unite — a été officialisée mercredi 9 novembre à la fois sur le blog officiel de Niantic et sur le site de référence dédié à l’œuvre de J.K. Rowling, Pottermore. Malheureusement à l’heure où nous écrivons ces lignes, les détails sont extrêmement pauvres : aucun visuel n’est proposé et les mécaniques de jeu ne sont pas données, même dans les grandes lignes.

Puisqu’il s’agit d’un projet en réalité augmentée et que Niantic est aux commandes, il faut s’attendre à un système de jeu relativement similaire à celui de Pokémon Go et Ingress : en clair, les joueurs et les joueuses vont devoir utiliser la plupart du temps leur smartphone en extérieur pour y accomplir des missions, chasser des créature ou bien combattre des adversaires.

Apprendre des sorts, explorer la ville, chasser des monstres et affronter des ennemis

Un bref descriptif de ce qui attend la communauté est donné par Niantic :

« Avec Harry Potter : Wizards Unite, les joueurs qui ont rêvé de devenir de vrais sorciers auront enfin la chance de découvrir le monde des sorciers de J. K. Rowling. Les joueurs apprendront des sorts, exploreront leurs quartiers et villes du monde réel pour découvrir et combattre des bêtes légendaires et s’unir avec d’autres pour abattre de puissants ennemis ».

Selon le studio, Harry Potter : Wizards Unite va profiter de ce qui a été accompli avec les précédents jeux (de la même façon que Pokémon Go a profité des portails créés dans Ingress par les joueurs pour avoir immédiatement des PokéStops exploitables) mais il est aussi question d’introduire « de nouvelles technologies et de nouvelles mécaniques de jeu ».

Quel système de jeu ?

On pourrait imaginer par exemple un jeu qui interprète le smartphone comme étant une baguette, obligeant le joueur à faire des gestes avec pour lancer un sort — ce qui pourrait tout à fait possible en se servant, notamment, de l’accéléromètre du terminal –, avec une prononciation d’une formule magique, comme Expelliarmus — le micro pourrait servir à voir si on l’a bien prononcé.

Bien sûr, si le développement du jeu va dans cette direction, il faudra faire attention à ne pas lâcher son téléphone pendant l’incantation par excès d’enthousiasme ni à hurler dans la rue Avada kedavra ! parce que vous êtes en train de vous battre virtuellement contre un sbire de Voldemort. Mais c’est tirer des plans sur la comète : Niantic promet de donner des nouvelles de son projet prochainement.

Une chose est sûre : la nouvelle devrait certainement enthousiasmer tous les fans de la saga littéraire de J.K. Rowling. Reste une question : le jeu vidéo en réalité augmentée va-t-il rencontrer le même engouement invraisemblable que celui de Pokémon Go ? Les ayants droit l’espèrent certainement. Mais l’enjeu sera surtout de le rendre attractif dans la durée plutôt que d’en faire une étoile filante.

Harry Potter and the Half-Blood Prince

Partager sur les réseaux sociaux