Loppsi
156 articles
Trier par :
  • 16 septembre 2014 - Sans prévenir, sans explications, sans raisons. Google a supprimé de son index tous les articles de Numerama qui traitaient du blocage sur décision administrative d'un type particulier de sites internet, a priori en raison d'un mot employé dans les titres. Une censure robotisée, décérébrée.
  • 05 mars 2014 - Patrick Rock, conseiller du premier ministre britannique David Cameron, qui avait milité avec succès pour la mise en place du filtrage en Grande-Bretagne, a été arrêté pour avoir lui-même possédé des images pédopornographiques sur son ordinateur. Ou comment l'hypocrisie éclate au grand jour.
  • 04 mars 2014 - L'animateur Philippe Risoli a porté plainte pour usurpation d'identité contre l'auteure de comptes Twitter et d'une page Facebook parodiques, estimant que la nature parodique n'était pas suffisamment claire.
  • 16 janvier 2014 - En France, les Douanes ont pour la première fois employé des Bitcoins pour piéger un trafiquant français. Les agents se sont servis des dispositions juridiques contenues dans la loi Loppsi 2 pour se faire passer pour des clients, en vue de constater les faits.
  • 26 août 2013 - Une réforme du code pénal introduite cet été a pour effet d'interdire le fait de dessiner des mineurs dans une scène pornographique imaginaire, avec une peine de 5 ans d'emprisonnement et 75 000 euros d'amende, même lorsque ces dessins ne sont pas diffusés sur Internet ou par d'autres moyens.
  • 17 juillet 2013 - Selon L'Expansion, la France aurait fait développer son propre outil d'interception de communications électroniques par Ercom, une entreprise française financée en partie par l'Etat, qui propose... des solutions de sécurisation des communications.
  • 11 juillet 2013 - C'était probablement déjà le cas en pratique. Ce sera désormais légal. Publié ce jeudi, un arrêté signé par le ministre de l'intérieur Manuel Valls et la ministre de la Justice Christiane Taubira fixe les conditions dans lesquelles les policiers peuvent s'infiltrer sur Internet pour constater les provocations et apologies au terrorisme, en usant de pseudonymes pour recueillir les preuves.
  • 30 mai 2013 - Le ministre de l'intérieur Manuel Valls a fait savoir qu'il souhaitait intensifier la recherche préventive d'individus susceptibles d'intenter des actes terroristes, en faisant de la surveillance sur Internet "une priorité" des services de police. Il désigne des "traces exploitables" sur Internet. Lesquelles ?
  • 10 mai 2013 - Le décret de l'article 4 concernant le filtrage extrajudiciaire des contenus pédopornographiques sera finalement publié. Il offre la possibilité à l'administration de fournir une liste noire de sites à bloquer sans délai et sans recourir à l'ordre judiciaire.
  • 19 avril 2013 - Plusieurs dizaines de députés UMP ont déposé mercredi une proposition de loi pour autoriser l'utilisation des caméras de surveillance pour "la prévention et la répression" de toutes les infractions punies par une contravention, notamment (mais pas seulement) le dépôt d'ordures sur la voie publique.
  • 08 avril 2013 - Le tribunal de grande instance de Paris a ordonné à Twitter de livrer à un plaignant l'identité d'un internaute qui s'était fait passer pour lui sur le réseau social. La société, qui refuse d'obtempérer, devra payer 500 euros d'indemnités par jour de retard.
  • 11 mars 2013 - Alors que la loi Loppsi qui encadre leur utilisation a été votée il y a trois ans, aucun logiciel permettant d'intercepter les communications des suspects ne serait légalement utilisable par la police dans le cadre des procédures judiciaires, faute d'homologation par le ministère de l'intérieur.
  • 28 février 2013 - C'est dans sa feuille de route dévoilée aujourd'hui que le gouvernement a évoqué, sans plus de précision, un mystérieux "contrôle indépendant" qui sera mis en place "pour les mesures administratives de coupure ou de filtrage". Ce qui relance le sujet du filtrage sans contrôle judiciaire de la loi Loppsi.
  • 09 novembre 2012 - L'Australie a fait savoir qu'elle ne dresserait plus elle-même de liste de sites à bloquer, mais qu'elle exigera désormais que les FAI bloquent la liste des "pires sites" ayant des contenus pédopornographiques établie par Interpol. A aucun moment la justice n'intervient dans le processus pour vérifier que les sites listés sont bien illégaux.
  • 11 octobre 2012 - Le décret de l'article 4 de la loi Loppsi 2 relatif au filtrage extrajudiciaire des contenus pédopornographiques n'est peut-être pas encore enterré. Fin juillet, la ministre déléguée à l'économie numérique indiquait qu'il ne serait pas pris. Mais au détour d'une question écrite posée cette cette semaine, le ministère de l'intérieur tient un tout autre discours.
  • 10 octobre 2012 - L'an dernier, des hackers du Chaos Computer Club ont découvert que le logiciel espion utilisé par la police allemande peut intercepter et envoyer des données sur les ordinateurs des suspects mais aussi les contrôler à distance. Des documents administratifs montrent que les outils destinés à la surveillance s'étendent aussi aux webmails, à Skype et à Facebook.
  • 05 octobre 2012 - Les services spécialisés de la police de Paris ont procédé mardi à deux arrestations de membres d'Anonymous, dans le cadre d'une enquête sur des attaques ayant visé notamment le ministère de la Justice. Elles auraient permis aux hackers de mettre la main sur des identifiants donnant l'accès aux textes de loi et autres circulaires en préparation.
  • 03 août 2012 - La ministre déléguée à l'économie numérique a affirmé que le décret de l'article 4 de la Loppsi, relatif au filtrage extrajudiciaire des sites pédopornographiques, ne sera pas pris, remettant de fait le juge judiciaire au cœur du processus. Mais un sénateur s'interroge sur la stratégie du gouvernement pour lutter contre les sites illicites tout en préservant les libertés publiques.
  • 25 juillet 2012 - Au cours d'une rencontre organisée par le club parlementaire du numérique, Fleur Pellerin a fait savoir que le décret sur l'article 4 de la Loppsi, relatif au filtrage extrajudiciaire des contenus pédopornographiques, ne sera pas publié.
  • 18 mai 2012 - Alors que le décret d'application de la loi LOPPSI qui doit permettre la communication des URL à bloquer n'a pas été publié par l'ancien gouvernement, Orange se préparerait à devoir bloquer "une liste quotidienne de quelques milliers" de sites.
  • Suite 1 /magazine/tag/Loppsi/__page__/date
1 2 3 ..... 8
suiv »
FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux