Reshape Music fait partie de ces acteurs français qui font depuis longtemps la promotion de la musique équitable (à ne pas confondre avec la musique libre, qui en fait partie), en opposition à la musique des majors et leurs contrats souvent léoniens qui réservent la plus grosse partie des recettes à leur fonctionnement et à la rémunération des cadres. Le label propose ainsi sur son site un modèle attractif qui réunit les intérêts des artistes et des internautes, en proposant aux premiers de percevoir 50 % des recettes, et aux derniers de fixer eux-même le prix qu’ils sont disposés à payer pour obtenir le CD ou un téléchargement au format qu’ils souhaitent. Une formule gagnant-gagnant qui assure le succès de la plateforme depuis 2006.

Pour aller encore plus loin, Reshape annonce aujourd’hui l’arrivée imminente d’une nouvelle plateforme encore plus politisée baptisée Fair Trade Music, et qui réservera aux artistes 100 % des revenus de vente. Reshape Music sera pour l’occasion transformé en label intégré à FairTrade. La société se rémunèrera uniquement sur une partie des revenus publicitaires, qui seront également partagés pour partie avec les artistes. Fairtrade-music.com se veut ainsi l’embassadeur de la musique équitable au travers de trois dimensions :

  • Une dimension économique dans un modèle repensé pour les artistes et les professionnels de la musique, et qui garantit notamment aux artistes une plus forte rémunération ;
  • Une dimension sociale qui fait naître des partenariats avec les artistes basés sur la confiance, l’échange et la transparence plutôt que des relations purement financières et juridiques ;
  • Une dimension politique pour influencer positivement l’industrie de la musique et sensibiliser le public à de nouvelles valeurs dans la musique et pour notre société.

Le projet présenté par son fondateur, Jeff Caly :

Vous pouvez déjà les soutenir symboliquement en inscrivant sur cette page. Numerama, bien sûr, fait partie des premiers soutiens :-)

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés