Apple chercherait-il à investir, à l’instar de Microsoft et sa Xbox 360, le marché des consoles ? C’est ce qu’il faut croire, si on considère la volonté de la firme à la pomme d’étendre sa marque aux consoles portables et machines stand-alone. Comme le note Ars Technica, ce n’est pas la première fois qu’Apple tente une incursion dans ce domaine. En 1995 était lancé Pippin. Le marché était dominé alors par la Nintendo 64, la première PlayStation et la Saturn. Apple abrégeait son essai deux ans plus tard.

Steve Jobs semble donc sur le point de s’offrir une seconde chance, mais via une console portable du genre Nintendo DS ou PSP. Le marché est assez juteux puisqu’une console comme la Nintendo DS s’est vendue, en Europe, à 20 millions d’exemplaires (6 millions pour la Wii). La couverture des machines stand-alone pourrait peut être annoncer, quant à elle, un couplage Apple TV – console. Dans tous les cas, cette extension de la marque annonce sûrement une console entièrement dédiée aux jeu vidéo, et pas un substitut comme on peut en trouver sur l’iPod avec les casual games.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés