La grève des auteurs à Hollywood a pour conséquence que nombre de séries TV sont désormais interrompues et ne reprendront au mieux qu’à la rentrée 2008, comme le montre notre récapitulatif des séries touchées par la grève. Mais quel effet cette grève a-t-elle sur l’économie d’Hollywood et les médias en général ?

D’après une étude du cabinet spécialisé dans les nouveaux médias Interpret LLC, l’attractivité des chaînes de télévision américaines est en baisse depuis que la grève a commencé à faire connaître ses effets, non seulement sur les séries TV, mais aussi sur tous les talk shows qui fonctionnent grâce aux dialogues et gags écrits par les scénaristes. Selon un sondage qu’elle a effectué les 11 et 12 janvier, 27 % des personnes interrogées déclarent passer moins de temps à regarder des séries TV sur les grands networks, et 12 % regardent moins le câble et le satellite.

En revanche, 43 % des répondants déclarent passer plus de temps à regarder des films sur DVD, et 23 % davantage de séries sur DVD. Autre effet de la grève, 26 % des sondés indiquent passer plus de temps à jouer aux jeux vidéo qu’avant la grève. Il y a donc clairement un effet de vases communiquants entre les différents loisirs.

Mais jusqu’où va cet effet de vase communiquant ? On imagine intuitivement dans un premier temps que les sites de liens BitTorrent qui proposent le téléchargement des séries TV les plus populaires « souffrent » également de la grève, car ils ne proposent plus de nouveaux épisodes de séries à leurs abonnés. Mais la grève ne profite-t-elle pas en réalité à la découverte de nouvelles séries TV plus confidentielles, ou à une séance de rattrapage sur les séries populaires que les internautes n’ont pas eu le temps de regarder par le passé ?

Si l’on en croit ce graphique d’Alexa sur la popularité de certains des sites BitTorrent les plus populaires, leur audience n’a pas baissé depuis la grève…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés