Maintenant qu’il a abandonné Def Jam, Jay-Z pense à son avenir, et suscite de nombreuses spéculations. Selon Digital Music News, le rappeur pourrait tout autant envisager de monter une société avec Apple qu’un partenariat avec Yahoo. Jay-Z serait simplement devenu trop cher pour Def Jam, et souhaiterait sans doute voler de ses propres ailes en gérant lui même sa propre affaire.

Etrange. D’abord parce qu’il était maître à bord de Roc-A-Fella, le label, affilié à Def Jam, qu’il avait monté pour produire ses disques et ceux de quelques autres artistes comme Kanye West. Mais aussi pour ces rumeurs à propos d’Apple. Il y a quelques mois encore, le rappeur à la tête d’une fortune de 550 millions de dollars se brouillait avec la firme à la pomme sur la question de la vente de son album. Il refusait alors à iTunes le droit de distribuer American Gangster, au profit de son concurrent direct, Amazon.

L’abandon de Roc-A-Fella était sans doute une étape nécessaire pour se séparer du joug de Def Jam. Mais un partenariat avec Apple serait d’autant plus surprenant que Steve Jobs ne partage pas du tout ses visions quant à la façon de vendre des morceaux numériques. D’autant plus que si Yahoo aurait peut être un intérêt dans l’affaire, car peu présent encore sur le marché de la musique, on ne voit pas ce qu’aurait vraiment Apple à gagner en s’alliant avec le rappeur. Cette semaine Steve Jobs tiendra sa Macworld Conference annuelle. Peut-être en apprendrons nous plus à cette occasion.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés