Le groupe de promotion du Blu-Ray, qui livre toujours une guerre de communication contre le HD DVD, indique que les ventes de films sur support Blu-Ray ont atteint leur premier million d’unités en Europe (et 21 millions si l’on y ajoute les jeux pour PS3). Le format de Sony revendique 73 % des parts de marché sur le vieux continent, en se basant sur une étude de Media Control Gfk International. Le HD DVD soutenu par Toshiba glanerait donc seulement 27 % du marché, avec par conséquent autour de 370.000 disques HD DVD vendus.

Pour les Etats-Unis, Home Media Research avait déjà noté que le Blu-Ray se vendait deux fois plus que le HD DVD sur les 9 premiers mois de l’année, avec 2,6 millions de Blu-Ray contre 1,4 millions de HD DVD. Mais, comme nous l’avions alors indiqué, il faut prendre cette avance du Blu-Ray avec beaucoup de précaution, étant donné l’évolution de l’offre en HD DVD, qui bénéficie seulement depuis cet été de l’ajout des catalogues de Paramount et Dreamworks. L’effet Playstation 3 devrait aussi progressivement s’atténuer, en laissant une plus grande place aux lecteurs HD DVD dont le prix devient accessible au grand public.

Surtout, le marché est paralysé par cette bataille des formats HD, et reste très faible en valeur absolue. Entre les USA et l’Europe, il s’est en effet vendu moins de 6 millions de disques Blu-Ray et HD DVD depuis le début de l’année, alors que rien qu’en France, il se vend chaque année 130 millions de DVD. Sony, qui regrette désormais cette guerre avec le HD DVD, ne sait plus quoi faire pour s’imposer. Preuve de la fébrilité ambiante, la firme japonaise et ses partenaires ont lancé ce mois-ci une campagne marketing virale qui cherche à ringardiser le HD DVD plutôt qu’à convaincre de l’intérêt absolu de la HD pour les consommateurs…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés