Mauvaise nouvelle pour YouTube. Le site de partage de vidéos en ligne perd avec NBC Universal l'un de ses premiers partenaires historiques, qui a décidé de mettre fin à un accord signé en juin 2006, avant le rachat de YouTube par Google..

YouTubeGoogle a un véritable problème d’image face aux industries d’Hollywood. Rares sont ceux qui acceptent aujourd’hui de travailler main dans la main avec le géant des moteurs de recherche. Poursuivi par Viacom qui réclame 1 milliard de dollars de dommages et intérêts, YouTube peine à convaincre les studios de sa bonne foi et de sa volonté de créer un véritable modèle économique viable pour la diffusion de vidéos sur Internet. Et ça n’est pas le système de filtrage dévoilé ce mois-ci qui semble rémédier à cette carence.

NBC Universal, qui avait été parmi les tous premiers à signer avec YouTube en juin 2006, a mis fin à l’accord et à la page NBC présentée sur YouTube. L’accord prévoyait la possibilité pour YouTube de laisser en ligne des vidéos du catalogue NBC, en contrepartie d’un partage des revenus publicitaires. C’était avant que Google avale le site pour 1,65 milliards de dollars.

Depuis, NBC Universal s’est allié à News Corp. pour créer un grand consortium industriel réunissant notamment Microsoft, Yahoo, AOL et MySpace. Les studios doivent lancer dans les prochains jours la bêta publique de Hulu.com, le site concurrent de YouTube sur lequel les vidéos des studios partenaires seront proposées directement aux internautes. La fin de l’accord avec YouTube prépare le terrain, et doit convaincre les internautes de se retourner vers la plate-forme officielle.

Ce n’est pas la première fois que NBC Universal met fin à un contrat important de diffusion sur Internet. Déjà cet été, le site a suivi les traces d’Universal Music et rompu son contrat avec la plate-forme iTunes Store d’Apple.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés