Un an après l'ouverture de son enquête sur la guerre que se livrent le camp du Blu-Ray et celui du HD DVD, la Commission Européenne semble concentrer ses investigations sur le Blu-Ray. Les aurorités de Bruxelles suspectent des pratiques anti-concurrentielles qui auraient pénalisé le HD DVD.

La Commission Européenne s’était saisie très tôt des inquiétudes sur les conditions d’entrée sur le marché des Blu-Ray et des HD DVD. Sony avait confirmé alors faire l’objet d’un questionnement par les autorités européennes de contrôle de la concurrence, mais s’était voulu rassurant en précisant qu’aucune plainte n’avait été déposée. Un an après, les inquiétudes de la Commission semblent avoir monté d’un cran.

Le Wall Street Journal révèle que la Commission Européenne a envoyé des missives aux principaux studios à la mi-juin, ce qu’a confirmé le porte-parole de la Commission Jonathan Todd. L’organe européen demande aux producteurs de lui communiquer les détails sur les accords passés sur les formats de DVD nouvelle génération et les extraits de certaines communications qui ont pu avoir lieu avec chacun des camps. La commission suspecte que « des tactiques incorrectes aient été employées pour supprimer la concurrence et convaincre les studios de soutenir leur format« .

Officiellement, aucun des deux camps n’est spécifiquement visé entre le Blu-Ray de Sony et le HD DVD de Toshiba. Mais le Wall Street Journal affirme de source proche du dossier que « le camp du HD DVD a fait pression sur la Commission pour attirer son attention sur les tactiques du Blu-Ray dans la capitale du film« . La Commission a d’ailleurs surtout demander des communications entre les studios et le camp du Blu-Ray. Toshiba et ses partenaires espèrent que la Commission l’aidera à briser les exclusivités acccordées au Blu-Ray par la plupart des studios, qui l’empêchent d’avoir une offre suffisante de films pour concurrencer le format de Sony. Cinq studios majeurs sur huit ont en effet donné l’exclusivité au Blu-Ray, contre un seul pour le HD DVD (Universal). Paramount Pictures et Warner Bros. soutiennent les deux formats :

Studios qui sortent leurs films en Blu-Ray Studios qui sortent leurs films en HD DVD
Twentieth Century Fox Universal Studios
Walt Disney Paramount
Lions Gate Warner Bros.
MGM
Paramount
Warner Bros.
Sony Pictures

La décision de la Commission est d’autant plus attendue que Noël approche et que les fêtes pourraient définitivement donner la victoire au Blu-Ray. Le HD DVD est déjà en retard avec 1,3 millions de disques vendus en juin contre 1,8 millions de Blu-Ray. Ce dernier est aussi favorisé par la pénétration des Playstation 3 dans les foyers. Les chiffres sont éloquents. Il s’est vendu plus de platines HD DVD (150.000) que de platines Blu-Ray (105.000), mais il y a dans les salons 1,5 millions de consoles Playstation 3 capables de lire des films Blu-Ray. La Xbox 360 n’a généré en comparaison que 160.000 ventes de lecteurs HD DVD externes.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés