Nintendo vient d’entrer pour la première fois de son histoire dans le top 10 des entreprises japonaises qui ont le plus de valeur, à côté de Toyota, Honda, Canon, etc.

C’est le résultat de sa stratégie de jeux vidéo grand public qui fait ses preuves, et qui lui a permis de dépasser Sony après 10 ans de domination de l’industrie du jeu-vidéo. La Wii s’est vendue trois fois plus que la PS3 au Japon, deux fois plus aux Etats-Unis, et pendant que la capitalisation boursière de Nintendo grimpait de 1,5 %, celle de Sony chutait de 1,1 %.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés