Après Last.fm racheté CBS, c’est MyStrands qui se fait maintenant convoité. Un deuxième tour de table a en effet levé 25 millions de dollars d’investissement, venant ainsi s’ajouter aux 6 premiers millions.

C’est Antonio Asensio qui en est le principal investisseur. Le propriétaire du plus grand groupe de média espagnol Grupo Zeta espère peut être ainsi revendre MyStrands au moins 100 millions de dollars.

Visiblement, MyStrands, qui souhaite rester indépendant, caresse la perspective de ne pas se cantonner aux seules recommandations musicales : « nous avons commencé à utiliser ce moteur de recommandation pour fournir des conseils personnalisés de vidéos (à venir bientôt), de films et de sites Web, avec d’autre applications de contenu qui ont suivi. Et nous travaillons en vue de fournir des publicités personnalisées basées sur les goûts des utilisateurs, l’endroit et le contexte. » annonce le communiqué. « Comme vous le savez, nous utilisons déjà notre moteur pour la musique, mais nous comptons apporter de nombreuses innovations en la matière ». On est ravi de l’apprendre, car le logiciel fourni par MyStrands, nous l’avons vu lors du test de sites de recommandation, est loin d’être parfaitement au point.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés