Veoh Networks, l’éditeur du site de vidéo concurrent de YouTube financé par Michael Eisner, a soulevé 26 millions de dollars dans un troisième tour de table dirigé par Goldman Sachs. Spark Capital et Shelter Capital, qui avaient participé au précédent tour de table, ont également réinvesti.

Le site Veoh.com a été initié en 2005 avec le soutien de Torante, le fonds d’investissement dirigé par l’ancien patron de Walt Disney Michael Eisner. Veoh se place à la croisée d’un YouTube et d’un Joost, avec une partie web classique au format Flash, et un logiciel de vidéo en P2P financé par la publicité, qui propose gratuitement des vidéos en qualité DVD.

Malgré la présence d’Eisner, Veoh est l’un des sites préférés des spécialistes pour la diffusion de films ou de séries TV. Contrairement à YouTube et à la plupart de ses concurrents, il n’oppose pas de limite de temps ou de poids aux fichiers envoyés, et assure une qualité vidéo beaucoup plus importante :

Depuis sa création, Veoh a soulevé environ 40 millions de dollars pour s’imposer. Une somme que les investisseurs doivent juger raisonnable depuis que YouTube a été racheté 1,65 milliards de dollars par Google. Mais combien de temps avant que les studios ne sortent l’artillerie judiciaire, à l’image de Viacom qui réclame 1 milliards de dommages et intérêts à YouTube ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés