C’est une manière de revaloriser l’objet par rapport au fichier numérique. Le label britannique First Word Records sort toujours la plupart de ses productions sur le bon vieux format vinyl plébiscité par les DJs et les audiophiles. Mais il a décidé désormais d’offrir aussi gratuitement le MP3 sans DRM de la chanson achetée avec chacun de ses vinyls, comme s’il s’agissait d’un service complémentaire et non d’un produit en soit.

Les chansons peuvent être téléchargés sur la plate-forme Digimax grâce un code fourni par le label, et malgré l’absence de DRM First Word Records n’a pas voulu faire de concessions sur la qualité. Les fichiers sont en 320 Kbps, ce qui offre une reproduction la plus fidèle possible en MP3, pour faciliter l’utilisation nomade de la musique achetée et leur remix dans les logiciels de composition musicale.

Les amateurs et DJ pourraient très bien numériser eux-mêmes leurs vinyls, ce qu’ils font le plus souvent, mais plutôt que de leur mettre des bâtons dans les roues, le label fournit lui-même la copie. Grande classe.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés