Les services artistiques des majors ont toujours croulé sous des monticules de CDs à tel point qu’obtenir quelques secondes d’écoute pour une démo envoyée relevait plus de l’heureux miracle que d’un réel aboutissement. Issant la tête d’une décharge de cds, Ged Doherty, à la tête de Sony BMG Royaume Uni & Irelande, crie « stop ».

A partir du 2 avril, la division anglaise n’acceptera plus de démos physiques. A la place, seront proposés deux blogs communautaires, mis en place par les fournisseurs Six Apart et leur plateforme Vox.com. Les artistes pourront y poster leurs morceaux et recueillir des avis de manière plus rapide et efficace qu’auparavant, assure Doherty.

Ce n’est pas la première fois que le blog est utilisé comme moyen de repérer les groupes non signés, qu’il s’agisse de festivals ou de boîtes de jeux-vidéos. Quoiqu’on en dise, le phénomène MySpace aura au moins permis (peut être ?) aux directeurs artistiques de redécouvrir à quoi ressemblait la surface de leur bureau.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés