Il est 14H, et la conférence d’EMI commence tout juste à Londres, avec pour le moment une simple attente en musique. Nous mettrons cette brève à jour régulièrement pour vous permettre de suivre en live ce que Steve Jobs et Eric Nicoli s’apprêtent à annoncer…

14H07 : Ca commence. Introduction par le PDG de EMI Eric Nicoli. Remerciements. « Annonce importante », « étape majeure pour fournir la meilleure expérience possible à nos clients ». Invitation lancée le jour du Poisson d’avril mais pas de commentaire à faire sur les spécualations que ça a engendré. D’abord avant de procéder à l’annonce, introduction musicale tirée du catalogue d’EMI, et 90 secondes vidéo des Chemical Brothers.

Présentations de différents groupes EMI. Prestation live de The Good, the bad and the Queen.

14H22 : Eric Nicoli reprend le micro. Auto-congratulation sur le succès des groupes EMI à travers le monde. EMI veut fournir les clients avec une expérience qui répond vraiment aux demandes des consommateurs. Trois axes :

– bonne valeur
– choix
– simple à comprendre et facile à utiliser

Consommateurs prêts à payer plus cher pour de la musique qu’ils peuvent écouter depuis n’importe quel lecteur. 10 foix plus de vente pour les musiques de meilleur qualité sonore.
« Premium downloads » : 1. pas de DRM ; 2. qualité sonore bien meilleure.
Même prix pour les « Premium albums » que les téléchargements standards.

Les consommateurs pourront choisir et mettre à jour leurs chansons EMI. Plus de DRM sur les vidéos téléchargées. Sur le site du groupe TGTBTQ : MP3 sans DRM haute-qualité.

Tout le catalogue sans DRM à travers le monde entier en versions « Premium ».

14H28 : Steve Jobs (Apple) entre en scène. Remerciements. « Grand pas en avant ». EMI est le premier à faire ce pas avec leur catalogue entier sur iTunes en mai. Aujourd’hui 5M de titres à 99 centimes avec DRM 128 Kbps. 2,5 milliards de chansons vendues. Ca a très bien fonctionné pour tout le monde. Mais deux problèmes pour le futur :
1. Interopérabilité : pas de possibilité de lire autrement que sur iPod
2. Qualité : Même si 128 Kbps est la meilleure offre actuelle, le Premium pousse à 256 Kbps. 0,99 pences en Premium (1,29 $) contre 0,79 en version normale. ITunes laissera l’utilisateur choisir. Ou mise à jour pour 0,30 $ par titre. Les albums seront au même prix.

Fin de l’année : 50 % du catalogue d’iTunes sans DRM.

Apple n’a pas gagné ses parts de marché en empêchant les clients d’aller à la concurrence.

14H35 : Eric Nicoli remercie et conclue la conférence. Questions de la presse.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés