Le site de vidéos communtaire YouTube, racheté par Google pour 1,65 milliards d’euros l’année dernière, a beaucoup tardé à mettre en place le système de filtrage tant souhaité par l’industrie du disque. Mais cette fois, ça y est. C’est en tout cas ce qu’il faut comprendre de l’accord signé avec Digital Music Group, qui met quelques 4.000 heures de vidéos à disposition sur YouTube. L’accord prévoit en effet que YouTube détecte et bloque les vidéos de chansons envoyées par les utilisateurs, et dont les droits seraient détenus par Digital Music. Pour sa rémunération, Digital Music profitera du programme de partage de revenus publicitaires mis en place par YouTube. Sans doute des accords similaires à celui passé entre Warner Music et DailyMotion sont-ils à attendre dans les prochains jours ou les prochaines semaines…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés