Parti sur le marché de la VOD avec Disney comme seul allié, Apple négocie activement avec d’autres studios pour enrichir le catalogue d’iTunes. Nous voyions mercredi pourquoi les négociations étaient parasytées par la pression des grandes surfaces américaines. Mais Gene Munster, analyste de Piper Jaffray, affirme que deux studios devraient proposer leurs films après les fêtes de fin d’année. Pour obtenir ces signatures, Apple aurait été contraint d’assouplir sa politique tarifaire, chose que Steve Jobs a toujours refusé aux maisons de disques. Mais alors qu’iTunes est le leader de la musique en ligne, il n’est encore qu’un fragile challenger dans la vidéo à la demande…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés