Ils ne pourront plus accuser le piratage qui a pourtant progressé dans le cinéma. Il y a un an jour pour jour, nous écrivions à propos du nombre d’entrées en salle que « le mois d’août confirme la morosité« . Cette année, c’est exactement l’inverse. Alors que les entrées baissaient de 15 % en août 2005 par rapport à 2004, c’est une hausse de 19 % que les salles ont enregistrée cette année. Avec 128,23 millions d’entrées (+12,5 %) depuis le début de l’année, le cinéma retrouve ses performances de 2004, aidée en cet été par les succès de Pirates des Caraïbes ou Miami Vice. Mais la belle surprise vient du cinéma français, qui accentue encore sa part de marché avec cette année 42,2 % des entrées, contre 37 % l’an dernier. Bravo Jean-Claude Dusse.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés