Hier, nous rapportions que les professionnels du jeu vidéo en Suède travaillaient avec le gouvernement à l'élaboration d'un label pour identifier les jeux sexistes ou au contraire ceux qui promeuvent l'égalité entre les sexes. Toutefois l'article du site suédois The Local sur lequel nous nous basions était ambigu sur la nature du label, en disant que le choix n'était pas fait. S'agirait-il d'un label "positif" qui vanterait les mérites des éditeurs qui prennent soin de refléter des valeurs d'égalité dans leurs jeux vidéo, ou d'un véritable processus de notation qui aboutirait à décerner y compris un label négatif aux jeux "sexistes" ou discriminatoires, à l'instar de ce qui existe déjà dans le système PEGI ?

"Nous n'avons aucune intention de créer un "label sexiste" de quelque nature que ce soit", nous explique aujourd'hui Per Strömbäck, porte-parole de l'association professionnelle Dataspelsbranschen à l'origine de l'initiative. "Notre projet vise à trouver comment les meilleures pratiques en terme de diversité peuvent être disséminées au sein de l'industrie. Cela peut ou pas inclure une certification quelconque, mais certainement pas une notation pour les consommateurs", ajoute-t-il.

"Il s'agit d'une étude de faisabilité, donc elle donnera uniquement des recommandations. Le communiqué de presse de l'agence gouvernementale qui a octroyé les fonds n'était pas très clair concernant ces détails et désormais c'est rapporté d'une manière qui ne reflète en aucune façon nos objectifs et le but de ce projet", conclut le porte-parole.

Partager sur les réseaux sociaux